Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Un chercheur en physique mathématique de la Faculté des Sciences, lauréat du Prix Théophile De Donder 

Nicolas Boulanger est Chercheur qualifié FNRS au sein du Service de Mécanique et Gravitation de la Faculté des Sciences. Il vient de se voir attribuer par la Classe des Sciences de l’Académie royale de Belgique le prix Théophile De Donder (19ème période triennale, 2012-2104).

Ce prix récompense le meilleur travail original portant sur la physique mathématique, mais aussi l'ensemble de la carrière du chercheur qui doit avoir moins de 40 ans au moment de la date limite de soumission du dossier. Les critères sont l’excellence scientifique et la reconnaissance internationale des travaux du chercheur.

 « Mon domaine est plus précisément celui de la physique théorique et mathématique des interactions fondamentales, confie le futur lauréat. C'est le thème des recherches qui sont menées dans le service de Mécanique et Gravitation dirigé par le Prof. Philippe Spindel ainsi que dans le service de Physique théorique et mathématique dirigé par le Prof. Yves Brihaye. 

Au travers de nos travaux, nous étudions des questions fondamentales liées à l’origine de l’univers et à la nature des interactions physiques. Pourquoi notre univers est-il celui que nous observons? Comment s’est-il formé? Qu’est-ce qui distingue la gravitation des autres interactions fondamentales? L’existence avérée des trous noirs nous indique qu’il existe des conditions extrêmes, dans notre univers, où la gravitation doit recevoir une description quantique. Comment donc concilier la relativité générale aux principes de la mécanique quantique? Par quel modèle mathématique?

Telles sont les questions que des physiciens théoriciens se posent depuis la naissance de la relativité générale (1915) et de la mécanique quantique (circa 1926). Théophile De Donder était justement un de ces physiciens théoriciens. Il était collègue et ami d’Einstein et a contribué à une meilleure compréhension des interactions fondamentales. Mes travaux s’insèrent dans cette lignée et ont permis de faire des progrès significatifs dans ce domaine ».

Nicolas Boulanger recevra officiellement son prix à l’Académie royale de Belgique, lors d'une séance de la Classe des Sciences prévue en décembre prochain.

Plus d’infos ?

Nicolas.boulanger@umons.ac.be