Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Recherche

  

Les recherches menées par le laboratoire se rapportent aux applications chimiques et biomédicales de la Résonance Magnétique Nucléaire.

 

 

Si la spectroscopie de R.M.N. donne accès à une information de type biochimique (contenu en ATP, par exemple...), l'I.R.M. (Imagerie par Résonance Magnétique) permet quant à elle l'examen non invasif, et à l'échelle submillimétrique, d'objets, d'animaux et d'êtres humains.

Les instrumentations du laboratoire incluent des systèmes de spectroscopie et d'imagerie à hauts champs, tous intégrés à un réseau informatique performant.

Les activités de recherche portent sur :

  • La conception, synthèse et caractérisation physico-chimique d'agents de contraste paramagnétiques et superparamagnétiques pour l'I.R.M.
  • L’étude des paramètres pharmacologiques et des effets physiologiques des produits de contraste et de nouveaux médicaments sur organes isolés et perfusés en imagerie et en spectroscopie.
  • La caractérisation de denrées alimentaires par RMN.
  • Le traitement du signal.
  • La création d'images paramétriques par traitement rapide de données dynamiques acquises par I.R.M.
  • Le laboratoire a développé, depuis 2001, une unité de phage display, qui est une nouvelle technologie de High Throughput Screening (HTS) servant à l’identification des peptides ciblant des récepteurs cellulaires sur-exprimés dans une diversité des pathologies d’intérêt médical. Ces travaux ont déjà conduit à la soutenance de trois thèses de doctorat qui seront bientôt suivies de deux autres ; deux brevets d’invention ont été déposés. Après avoir été greffés à des rapporteurs adéquats, les peptides sélectionnés sont utilisés pour le diagnostic par imagerie moléculaire.
  • Les vecteurs peptidiques sélectionnés par phage display peuvent également avoir des applications thérapeutiques pour les maladies ciblées, soit de manière directe, soit de manière indirecte grâce au suivi de la thérapie par tests in vitro et/ou in vivo.