Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
Logo Groupe Genre 

___
Bienvenue sur la page
Genre.S de l'UMONS !

Politique de Genre à l'UMONS

L'université de Mons, soucieuse du bien-être de l'ensemble de son personnel, a mis en place le 5 mai 2014 un groupe de réflexion sur la politique de genre de l'Université. Ce groupe est animé par Catherine Gravet, personne de contact genre ainsi que Conseillère du Recteur sur les questions de genre.  

Constats :

Les étudiantes, aujourd’hui, que l’on s’intéresse aux chiffres de l’UMONS ou à ceux de l’ensemble des institutions de la Communauté Française, représentent la majorité des effectifs à l’université. Cette féminisation n’a, il faut le noter, pas également touché l’ensemble des filières et certaines de nos formations restent encore des bastions masculins…ou féminins. Au-delà de leur présence majoritaire, les étudiantes affichent un taux de réussite supérieur à celui des étudiants.
Si l’on s’intéresse à présent aux personnels scientifique et enseignant, les choses apparaissent bien différentes : plus on s’élève dans la carrière académique, plus la proportion d’hommes croît. De la même manière, les instances décisionnelles, à l’université, sont en grande majorité composées d’hommes.
Ces constats interpellent : notre société, notre université, ne peuvent se passer des talents et il importe peu que les personnes qui les possèdent appartiennent à l’un ou l’autre sexe.

Missions :  

Ce groupe de réflexion se propose comme missions principales :

  • De faire un état de lieux précis et de suivre l'évolution des données objectives, notamment via le monitoring des statistiques institutionnelles.
  • De s'interroger sur les causes des inégalités et sur les manières de les corriger.
  • D'être un interlocuteur, tant interne qu'externe, pour les fréquentes sollicitations relatives à ces matières.
  • De formuler des propositions susceptibles d'apporter des avancées dans ses domaines de compétences.
  • D'assurer un appui à la personne de contact genre.
  • De donner une visibilité à la question au sein de l'UMONS mais aussi vers l'extérieur.
  • D'encourager la communauté universitaire, les chercheuses et les chercheurs, les doctorant.e.s, a penser en termes de genre.

Enfin, au delà de la mission première de l'égalité des sexes, la réflexion se propose d'intégrer plus largement la dimension du genre (questions identitaires, disparités et préjugés sociaux, diversité des orientations sexuelles, gestion inclusive et non discriminante des ressources humaines, etc.).  

Rapports :  

Liste des rapports sur l'état des lieux Genre à l'Université de Mons tels qu'envoyés au Ministère :

 

Actualités :

Journée d'Etudes Genres et Education:

Liste des présentations:

  • Egalité filles/garçons à travers un état des lieux en Fédération Wallonie-Bruxelles - Les indicateurs de l’enseignement revisités [VOIR DOCUMENT]
    Prof. Marc Demeuse
    Prof. Dominique Lafontaine
  • Du secondaire à l'enseignement supérieur : réussite, motivation et orientations d'études selon le genre [VOIR DOCUMENT]
    Dominique Lafontaine
    Virginie Dupont - Doriane Jaegers
     
  • Une éducation différente pour des cerveaux différents ? [VOIR DOCUMENT]
    Laurence Ris
  • Stéréotypes sexués chez les adolescents : état des lieux et enjeux [VOIR DOCUMENT] 
    Claire Gavray
  • Les stéréotypes genrés : Quelles menaces pour les élèves ? [VOIR DOCUMENT]
    Patricia Mélotte
  • Enseigner la langue française aux jeunes filles, à Gand, dans la première moitié du XVIIIe s. : spécificité des objectifs et des contenus ? [VOIR DOCUMENT]
    Michel Berré

 

*******************************

Genre et théâtre:

Potiche

[VOIR L'AFFICHE]

*******************************

Concours d'affiches sur le genre:

[VOIR LE REGLEMENT]
[VOIR L'AFFICHE]
[INSCRIPTION]

*******************************

Journée d'études "Femmes et religions":

Le samedi 21 novembre 2015, nous recevrons sept intervenant.e.s qui tenteront de répondre aux questions suivantes :

Les religions contribuent-elles à l’émancipation ou au contraire à l’asservissement des femmes ? Auraient-elles une position rétrograde à leur égard, comme on le prétend parfois ? Qu’en est-il réellement dans les pratiques et les textes ? D’une religion à l’autre, l’attitude est-elle la même ? Les religions jouent-elles un rôle spécifique dans la vie des femmes ? Ont-elles un impact sur leurs comportements ? Cette influence, si elle peut être démontrée, est-elle la même sous toutes les latitudes ? Certains régimes politiques instrumentalisent-ils à leur profit la relation au religieux ? Les femmes ont-elles un lien particulier au religieux ? Comment vivent-elles leur foi ? Et l’accès aux rituels et aux livres sacrés est-il conditionné par le genre ? Dès lors, leur lecture est-elle différente de celle des hommes ? Des différences sont-elles observables selon la religion, les époques, l’origine sociale ?

Programme

Accueil dès 8h30

9h : Introduction et modération : Anne Staquet et Catherine Gravet, Université de Mons.

9h15 : Thomas Gergely, professeur de l’Université libre de Bruxelles, directeur de l’Institut d’Études du judaïsme à l’Université libre de Bruxelles : « Judaïsme et politesse de lit ».

10h : Brigitte Steinmann, professeure d’ethnologie à l’Université de Lille I : « Position et statut des femmes bouddhistes du Népal : le cas particulier d’une moniale tamang ».

10h45 : pause-café

11h : Katherine Rondou, professeure à la Haute École provinciale de Hainaut – Condorcet et collaboratrice scientifique Université libre de Bruxelles et Université de Mons : « Femmes de papier et religions du livre : l’influence de la théologie féministe sur les lettres contemporaines ».

11h45 : Béatrice Clero-Mazire, pasteur, église protestante de Boulogne-Billancourt : « Un ministère pastoral au féminin ».

12h30 : repas – restaurant universitaire (buffet – à réserver impérativement)

14h : Marie-Élisabeth Henneau, spécialiste de l’histoire du christianisme, maîtresse de conférences à l’Université de Liège : « Monachisme féminin au regard des études de genre : enjeux actuels d’un projet séculaire »

14h45 : Stéphanie Latte-Abdallah, chercheure CNRS, Institut Français du Proche-Orient-Territoires palestiniens : « Les théologiennes féministes en islam »

15h30 : Pause café

15h45 : Anne Morelli, professeure de l’Université libre de Bruxelles : « Les femmes dans les religions du livre »

16h30 : Conclusion et clôture.

Où ?

Université de Mons
Auditoire Vésale Piscine 030
Avenue du Champ de Mars
7000 MONS

Participation financière

  • 10 EUR
  • Réduction de 50% pour les membres des institutions du Pôle hainuyer
  • Gratuit pour les étudiants, les assistants-doctorants, les demandeurs d'emploi et les membres du groupe Genre.S

Repas

  • Des pauses-café seront offertes à 10h45 et 15h30.
  • Il est possible de réserver, avant le 15 novembre, un repas (buffet varié & boissons) pour 6€.
  • Au menu : saumon Belle Vue, pêche au thon, pâté aux pommes, roulade poulet Philadelphia, saumon fumé crème d'aneth, Brie et brisures de noix, garnitures et féculents.

Organisation de la journée

  • Catherine Gravet
    catherine.gravet@umons.ac.be
  • Anne Staquet
    anne.staquet@umons.ac.be

Inscriptions

Vous pouvez nous faire parvenir le formulaire papier par courrier, par fax ou par courriel :

Extension UMONS - place Warocqué 17 - 7000 Mons (Belgique)
Fax : +32(0)65 37 32 10
extension.umons@umons.ac.be

Paiement des droits d'inscription

Les droits d’inscription seront versés sur le compte bancaire de l’Extension UMONS ou sur place en liquide.

IBAN : BE32 0682 4499 0402 - BIC : GKCCBEBB
Extension UMONS asbl - place du Parc 23 - 7000 MONS
Chaque paiement bancaire devra mentionner en communication les NOM et PRÉNOM de la personne inscrite ainsi que le code de référence de l’activité (0003EX50)

Pour toutes informations, contactez-nous :

Tel : +32(0)65 37 32 11
extension.umons@umons.ac.be
www.umons.ac.be/extension

Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles