Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
Le Roman de Perceval le Gallois 

 

Le roman de Perceval le Gallois

Le roman de Perceval a été composé vers 1185 par Chrétien de Troyes (1130 ? – 1195) et, après sa mort, continué par différents auteurs. Cette œuvre, d’abord rédigée en vers et ensuite transposée en prose a connu un grand succès et a été traduite en allemand, néerlandais et anglais. Le Parzival de Wolfram von Eschenbach, écrit au début du XIIIe siècle, suit de près le texte de Chrétien de Troyes.
Le manuscrit conservé à Mons date de la deuxième moitié du XIIIe siècle et compte 244 feuillets de parchemin. Le texte, qui se présente sur deux colonnes par page, a probablement été écrit et décoré à Tournai. Sa décoration se compose de deux miniatures (une sur deux colonnes et une autre sur une seule) ainsi que de 39 lettres initiales ornées. Malheureusement certaines d’entre elles ont beaucoup souffert dans le passé et sont parfois difficilement lisibles. La reliure en veau sombre sur ais date du XVe siècle et porte des traces de restauration. Elle est décorée de filets et de petits fers et signée A. Fierlin. Le volume a appartenu à Jean Desplanques, receveur pour Arras et pour Avesnes-le-Comte et Aubigny à partir de septembre 1460. Son nom est manuscrit au verso de l'avant dernier feuillet.

Le manuscrit de Mons est l'un des 15 manuscrits connus actuellement qui contient le texte complet du roman de Perceval. Outre ce texte, il renferme encore le texte des continuations : la première, parfois appelée Continuation-Gauvain, œuvre d’un auteur anonyme autrefois désigné comme le pseudo-Wauchier ; la continuation de Wauchier de Denain et celle de Manessier qui date du second quart du XIIIe siècle. Le manuscrit ne comprend pas la continuation de Gerber, contemporaine de celle de Manessier. Par contre, et c’est ce qui accroît encore son intérêt, le manuscrit de Mons est le seul parmi ceux qui sont parvenus jusqu’à nous qui possède le texte en vers d’un prologue, l’Élucidation. La seule autre version en français connue est en prose et se trouve dans la Tresplaisante et recreative hystoire du trespreulx et vaillant chevallier Perceval le Galloys jadis chevallier de la Table ronde … imprimée à Paris en 1530 par Bernard Auby et Jean Cornillou pour Galliot du Pré, Jean Longis et Jean Saint-Denis.
Lettrine Perceval - Chrestien de Troye, Roman de Perceval le Gallois (ms XIIIe s.)

 René Plisnier

BIBLIOGRAPHIE
Albert W. THOMPSON, The Elucidation. A prologue to the conte del Graal, New-York, Institute of French studies, 1931 ; Keith BUSBY, Terry NIXON, Alison STONES et Lori WALTERS (éd.),Les manuscrits de Chrétien de Troyes. The manuscripts of Chrétien de Troyes, Amsterdam, Atlanta, 1993, 2 vol.