Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

 

Ernest Matthieu

Ernest Matthieu est né à Mons le 2 juin 1851. Après des études chez les frères des écoles chrétiennes et au collège des jésuites de sa ville natale, il poursuit à l’Université de Louvain dont il sort docteur en droit (1874) et docteur en sciences politiques et administratives (1875). Inscrit au barreau de Mons, il exercera aussi la fonction de juge suppléant à la justice de paix d’Enghien (1885-1893).
En 1876, il fait paraître une histoire d’Enghien pour laquelle il a probablement bénéficié de l’aide de plusieurs historiens. E. Matthieu a également joué un rôle dans la création, en 1878, du Cercle archéologique d’Enghien dont il est successivement archiviste-bibliothécaire (1880-1883), secrétaire (1895-1903) et vice-président d’honneur de 1903 à son décès en 1928. Il a encore exercé les fonctions d’archiviste de la ville d’Enghien. En 1891, il fonde l’hebdomadaire l’Écho d’Enghien qui avait inscrit à son programme « de combattre avec énergie pour Dieu et la Patrie ».
Matthieu était membre de plusieurs sociétés dont celle des Bibliophiles belges séant à Mons, du Cercle archéologique de Mons, etc. Il était aussi membre correspondant de l’Académie royale d’archéologie de Belgique et de la Société historique et littéraire de Tournai.

René Plisnier

BIBLIOGRAPHIE

À la mémoire de Ernest-Antoine-Joseph-Ghislain Matthieu, dans Annales du Cercle archéologique de Mons, t. 53, 1933-1934, p. 13 ; Y. DELANNOY, Le Cercle archéologique d’Enghien. Synthèse historique et souvenirs (1878-1992), dans Annales du Cercle archéologique d’Enghien, t. 27, 1991, pp. 100-123.

 

Biographie du Hainaut, 2 vol., Enghien, A. Spinet, 1902-1905.
Volume 1 (A-H) - Volume 2 (I-Z)