Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
Léopold Devillers 

 

Léopold Devillers 

Né à Mons le 15 juillet 1830, Léopold Devillers a embrassé une carrière d’enseignant à l’École moyenne avant de devenir archiviste. Entré aux Archives de l’État à Mons, le 1er octobre 1853, il en devint conservateur adjoint en 1858 avant de succéder à Augustin Lacroix comme conservateur en 1869. Il garda la direction du dépôt jusqu’en 1898. Il consacra une grande partie de son temps à la rédaction des inventaires des principaux fonds du dépôt (archives des États du Hainaut, cartes et plans, archives de la ville de Mons,…). Beaucoup de ces inventaires sont précieux depuis la disparition d’une partie des archives en mai 1940. Léopold Devillers publia, également, un grand nombre de documents inédits (comptes, ordonnances, chartes,…) d’histoire locale. Ses nombreux travaux historiques ont eu pour cadre le passé de sa ville natale et du Hainaut. Il rédigea pour la Biographie nationale des notices biographiques consacrées à une multitude de personnalités hainuyères remarquables. Il participa activement à la vie culturelle en tant que membre de nombreuses sociétés savantes belges et étrangères. Membre fondateur, en 1856, du Cercle archéologique de Mons, il en fut son président pendant 46 années. Membre de la Société des Bibliophiles belges séant à Mons et de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut, il collabora avec beaucoup de dévouement à leurs travaux. Par l’examen minutieux des archives, il poussa peu à peu les historiens à se tourner vers d’autres sources que les sources narratives. Il s’est investi sur le plan local dans la vie sociale en étant membre des Commissions des hospices civils et du Bureau de bienfaisance de Mons, membre du Comité de patronage des habitations ouvrières et de divers organismes similaires. Sa mort survenue le 22 mai 1910 laissa un grand vide parmi ses confrères. Il suffit de lire les éloges, qui ont été prononcées par différentes personnalités lors de ses funérailles, éditées dans le tome 39 des Annales du Cercle archéologique de Mons pour s’en convaincre.

Christine Gobeaux

BIBLIOGRAPHIE

Joseph CUVELIER et Maurice-Aurélien ARNOULD, Léopold Devillers dans Biographie nationale. Bruxelles, Emile Bruylant, 1956. t.29, col. 553-557 ; Émile DONY, In mémoriam Léopold Devillers 1830-1910. Ses funérailles. Sa bibliographie dans ACAM, t. 39, 1910, p. 1-54 ; Ernest MATTHIEU, Léopold Devillers : notice biographique. Anvers, Imprimerie J. Van Hille-De Backer, 1911. (Tiré à part du Bulletin de l’Académie royale d’Archéologie de Belgique). 

Ses publications