Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

 

Adolphe Mathieu

Fils de notaire, Adolphe Mathieu est né à Mons le 22 juin 1804. Après des études au collège de sa ville natale et à l’Athénée de Namur, il s’inscrit à l’Université de Louvain dont il est exclu après la publication d’une ode sur la mort de son grand oncle maternel, le Conventionnel Lesage-Senault, ode dans laquelle il faisait l’éloge du régime républicain. Il termine alors ses études à Gand.
En 1840, A. Mathieu est nommé bibliothécaire de la ville de Mons, mais perd son emploi en 1844 à la suite d’un différend avec l’autorité communale dont il ne partageait pas les options politiques. Deux ans plus tard, on le retrouve inscrit à l’Association libérale de Mons qui venait de se créer. Pour échapper aux attaques de ses adversaires, il quitte Mons et s’installe à Bruxelles. Le 4 août 1849, il est nommé professeur à l’Université de Liège, titre dont il n’usera pas. En 1852, suite à l’intervention de Charles Rogier, il est adjoint au conservateur de la section des manuscrits à la Bibliothèque royale. Cinq ans plus tard il en est conservateur et conservateur en chef en 1864. Il occupe ce poste jusqu’à sa mise à la retraite en 1873.
Mathieu meurt le 13 juin 1876 à Ixelles, localité dont il a été conseiller communal de 1860 à 1872. Il était également membre de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut, de la Société des Bibliophiles belges séant à Mons, correspondant de la Classe des lettres de l’Académie royale (1850) et membre effectif de cette même classe (1863).
Publiciste, Mathieu avait un esprit caustique et la rime facile. Certains de ses adversaires l’ont appris à leurs dépens. Il a publié de nombreuses pièces en vers et a compté au nombre des collaborateurs de plusieurs journaux montois.

René Plisnier

BIBLIOGRAPHIE

Alph. WAUTERS, Un poète du dix-neuvième siècle. Notice biographique sur Adolphe Mathieu, dans Mémoires et publications de la Société des Sciences, des Arts et des Lettres du Hainaut, 5e série, t. 3, 1891, pp. 1-137.

 

Biographie montoise, Mons, E. Hoyois, 1848.