Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

La Faculté de Médecine avait récompensé Robert  Edwards 16 ans avant les Nobel

Le 16 mars 1994, au sein de ce qui était encore l'UMH, le Recteur Albert Landercy avait remis les insignes de Docteur Honoris Causa à cinq personnalités du monde académique parmi lesquelles "Bob" Edwards, le père de la fécondation in vitro.

Seize ans plus tard, le Britannique s'est enfin vu décerner le Prix Nobel de Médecine. 

Cette nouvelle remplit de joie le Professeur Henri Alexandre, du service Service de Biologie et Embryologie de la Faculté de Médecine et Pharmacie de l'UMONS. M. Alexandre, qui avait appuyé cette candidature.

"Bob Edwards m'avait reçu dans son labo à l'été 1972 et j'étais retourné dans celui d'un de ses élèves en 1975 pour un séjour post-doctoral, se souvient le Professeur Alexandre. Nous avons depuis eu de nombreuses occasions de nous rencontrer jusqu'à ce jour où lui furent remis les insignes de DHC de notre Faculté. Je finissais par désespérer qu'il reçoive un jour le Nobel!"

C'est la deuxième fois qu'un Docteur Honoris Causa proposé par la Faculté de Médecine devient par la suite Nobel. Le 15 mars 1996, Paul C. Lauterbur, l'inventeur de la résonance magnétique, avait lui aussi été fait DHC de la FMP avant d'obtenir la récompense suprême en 2003.