Passer au contenu principal
University
Info on…
Info for…
Sitemap
Go Search
Français
Bannière
 

FORMATION « VIOLENCE ET TROUBLES MENTAUX »

Directeur
Thierry H. PHAM

Collaboration entre :
L’Université Mons (UMONS), le Centre de Recherche en Défense Sociale de Tournai (C.R.D.S.) et l’Université du Québec à Trois Rivières (U.Q.T.R.)

Présentation

Cette formation de niveau 3ème cycle concerne l’évaluation et la prise en charge des populations délinquantes présentant des troubles mentaux.

Chaque module de formation, conçu de manière opérationnelle, débouche sur des applications concrètes au niveau évaluatif.

La formation couvre trois thèmes pertinents sur le plan de l’actualité judiciaire et clinique:

(a)        La psychopathie;
(b)        L’évaluation et la gestion du risque de violence;
(c)        La victimisation

Ces thèmes se répartissent sur 60 heures de cours et sont fortement soutenus par la recherche standardisée. Les modules de formation sont assurés par des académiques-chercheurs ayant publié dans leur domaine d’intervention. Ces modules sont organisés selon un ensemble cohérent. Toutefois, chaque module peut être suivi de manière isolée et une attestation de participation sera délivrée pour chaque module par l'asbl Extension UMONS.

Intervenants

  • Ian BARSETTI est Docteur en Psychologie et travaille au Service Correctionnel du Canada (S.C.C.). Il est formateur francophone officiel des instruments d’évaluation du risque de récidive des agresseurs sexuels : la Statique-99, la Stable et Aigu 2007.
  • Claire DUCRO est Docteur en Psychologie des Universités de Mons (Be) et de Tours (Fr). Elle travaille en temps que chercheur au Centre de Recherche en Défense Sociale de Tournai (C.R.D.S). Elle est formatrice francophone officielle de l’instrument d’évaluation du risque de récidive des agresseurs sexuel : la Statique-99.
  • Thierry PHAM, Docteur en psychologie. Il est chargé de cours en psychologie légale à l’UMons. Il est  directeur du Centre de Recherche en Défense Sociale de Tournai (C.R.D.S.) et est professeur associé à l’Université du Québec à Trois Rivières (U.Q.T.R.). Il est également chercheur associé au centre de recherche de l’Institut Philippe Pinel de Montréal (I.P.P.M.). 
  • Gilles CÔTÉ, docteur en psychologie. Professeur titulaire département de psychologie de l’Université du Québec à Trois Rivières (U.Q.T.R.). Il est directeur du Centre de recherche  de l’Institut Philippe Pinel à Montréal.
  • Olivier VANDERSTUKKEN est Psychologue au Service Médico Psychologique Régional (S.M.P.R) de Lille. Il est candidat au Doctorat de l’Université de Mons, coordinateur du Centre de Ressources Interdisciplinaire pour le Suivi des Auteurs de Violence Sexuelle (C.R.I.S.A.V.S.) de la région Nord-Pas-de-Calais et est Secrétaire aux régions A.R.T.A.A.S.


------------------------
A.R.T.A.A.S : Association pour la Recherche et le Traitement d’Auteurs d’Agressions Sexuelles
C.R.D.S. : Centre de Recherche en Défense Sociale
C.R.I.S.A.V.S. : Centre de Ressources Interdisciplinaire pour le Suivi des Auteurs de Violence Sexuelle
I.P.P.M. : Institut Philippe Pinel Montréal
S.C.C. : Service Correctionnel du Canada
U.Q.T.R. : Université du Québec, Trois-Rivières

Programme

1. La psychopathie (L’échelle de Psychopathie de Hare, 2003)

Thierry PHAM (C.R.D.S.-UMONS)

L’évaluation de la psychopathie selon la PCL-R constitue une étape essentielle pour l’évaluation diagnostique et pronostique. Dans un premier temps, la définition, les états des connaissances et les enjeux de la psychopathie seront abordés dans une première demi-journée (Module 1A). Ensuite, 15 heures (Module 1B avec pour pré requis le module 1A) seront consacrées à l’évaluation des critères opérationnels de la psychopathie. Les participants seront invités à examiner des dossiers d’expertise et à visionner des entretiens semi structurés de cas cliniques. Ils procèderont ensuite aux évaluations des cas en bénéficiant des échanges des autres participants et ce, sous la supervision du formateur.

 

1A

12/10/10 (matin) – 3H

Définition, état des connaissances et enjeux

1B

12/10/10 (après-midi), 13-14/10/10 – 15h

Cotation de l’échelle - Critères adultes et adolescents

2. Evaluation et gestion du risque de violence
  • 2A. Définition, état des connaissances et enjeux de l’évaluation et de la gestion du risque de violence
    Thierry PHAM (C.R.D.S.-UMONS), Claire DUCRO (C.R.D.S.) & Gilles CÔTÉ (U.Q.T.R.)
    Des définitions et une revue de la littérature sera présentées sur le thème de l’évaluation et de la gestion du risque de récidive. Les enjeux et la pertinence de l’évaluation du risque seront abordés au cours de ces 3 heures de formation.
  • 2B. Formation à la « Historical Clinical Risk-20 items (HCR-20) » (pré requis : Module 2A)
    Thierry PHAM (C.R.D.S.) ou Gilles CÔTÉ (U.Q.T.R.)
    Dans un premier temps, une revue de la littérature concernant les qualités psychométriques de la HCR-20 sera présentée. Ensuite, le formateur décrira l’ensemble des items avec des exemples de cotation. La formation se terminera par la cotation d’un cas clinique.
  • 2C. Cotation du risque de récidive violente des agresseurs violents : Violence Risk Appraisal Guide (VRAG) et du risque de récidive violente et sexuelle des agresseurs sexuels : Sex Offender Risk Appraisal Guide (SORAG)
    Claire DUCRO (C.R.D.S.) & Thierry PHAM (C.R.D.S.-UMONS)
    La VRAG est un instrument d’évaluation du risque de récidive violente des agresseurs violents, la SORAG évalue le risque de récidive violente y compris sexuelle auprès d’agresseurs sexuels. Ces deux instruments évaluent le risque statique de récidive.
    La formation débutera par un rappel des différents types d’instruments d’évaluation du risque de récidive: les instruments statiques, cliniques structures et dynamiques. Dans un second temps, une revue de la littérature relative à la VRAG et à la SORAG sera présentée afin de souligner les validités psychométriques et prédictives des instruments. Puis l’ensemble des critères de cotation des deux instruments sera présenté, s’en suivra la cotation de plusieurs cas clinique sous la supervision du  ou des formateur(s).
  • 2D. Evaluation du risque de récidive statique des agresseurs sexuels : Statique-99
    Claire DUCRO (C.R.D.S.)
    La Statique99 est un instrument d’évaluation du risque de récidive statique des agresseurs sexuels. La formation se déroulera en deux temps. Dans un premier temps, les aspects théoriques de l’instrument seront développés à travers la conception de l’instrument et les études de validations. Ensuite, les différents critères de cotations seront présentés, chacun sera suivi d’exercices de cotations. La formation se terminera par des études de cas à évaluer avec le formateur.
  • 2E. Evaluation dynamique du risque de récidive des agresseurs sexuels, Evaluation des besoins et des changements des agresseurs sexuels : Stable & Aigu 2007 (pré requis : Module 2D)
    Ian BARSETTI (S.C.C.)
    La Stable et Aigu 2007 permettent une évaluation dynamique du risque de récidive des agresseurs sexuels et ce au travers une évaluation des besoins et des changements de ces personnes. Ces évaluation sont susceptibles à des changements et permettent d’orienter une supervision et ou prise en charge de l’agresseur sexuel. La formation débutera par des aspects théoriques liés à la création et à la validation des instruments. Dans un second temps, l’ensemble des critères de cotation seront détaillés et illustrés d’exemples de cotations. Pour terminer, des cas cliniques seront évalués en groupes sous la supervision du formateur. Le formateur clôturera sa formation par une description rapide du programme d’évaluation et de traitement des agresseurs sexuels dans lequel sont intégrées les évaluations statiques (Statique-99) et dynamiques (Stable & Aigu 2007).

 

2A

24/06/11(matin) - 3h

Définition, état des connaissances et enjeux

2B

24/06/11(après-midi) - 3h

Formation à la Historical Clinical Risk - 20 items (HCR - 20) (Prérequis module 2A)

2C

16/12/10 - 6h

Cotation du risque de récidive violente des agresseurs violents : Violence Risk Appraisal Guide (VRAG) et du risque de récidive violente et sexuelle des agresseurs sexuels : Sex Offender Risk Appraisal Guide (SORAG)

2D

28/10/10- 6h

Evaluation du risque de récidive statique des agresseurs sexuels : Statique - 99

2E

25et 26/11/10- 12h

Evaluation dynamique du risque de récidive des agresseurs sexuels, Evaluation des besoins et des changements des agresseurs sexuels : Stable & Aigu 2007. (Prérequis module 2D)

 

3. Victimisation

Evaluation de la qualité des soins et des maltraitances vécues durant l’enfance et l’adolescence (CECA, 1994)

Olivier VANDERSTUKKEN (S.M.P.R., C.R.I.S.A.V.S., A.R.T.A.A.S.)

Cette formation a pour objectif de donner aux participants la maîtrise d’un instrument d’évaluation de la qualité de soins et des maltraitances vécues durant l’enfance et l’adolescence. Cet outil (CECA) a été crée en 1994 par Antonia Bifulco, sociologue.

L’objectif de celle-ci était de récolter des informations les plus objectives possibles sur base du discours du sujet, et ce sur base d’un entretien de type semi-directif.  Cet outil d’évaluation possède, dans ce cadre, un avantage significatif pour les cliniciens et évaluateurs, celui d’être athéorique et donc de pouvoir être repris, dans le cadre de l’interprétation de ses scores, par les différents courants théoriques (Psycho dynamique, TCC, Systémique).

La CECA est composée de 13 échelles telles que la négligence, l’antipathie parentale, les agressions subies (physique, sexuelle et psychologique), la supervision parentale, etc.

Ces échelles regroupent tant les expériences négatives vécues que des facteurs protecteurs pour le sujet.  Ces 13 échelles sont évaluées de manière dynamique en fonction des « arrangements » ou changements du cadre familial.

Cette formation de 2 jours consiste en :

  • une présentation du background théorique de cet outil (sur Power Point) ;
  • une  présentation des différentes échelles qui composent la CECA  et de son guide de passation ;
  • des exercices de cotation de vignettes cliniques (courtes) concernant les différentes échelles de manière spécifique ou complexe ;
  • l’évaluation d’un cas clinique (bande audio).


Le matériel didactique est composé de 3 carnets (support théorique, de passation et de cotation ; et enfin d’exercices), ainsi que de Power Point et d’une bande audio concernant un entretien à visée d’exercice.

3

28 et 29/04/11 - 12h

Evaluation de la qualité des soins et des maltraitances vécues durant l’enfance et l’adolescence (CECA, 1994)

 

Conditions d’admission

Cette formation suppose un prérequis dans le domaine de la psychologie (diplôme de deuxième cycle ou équivalence), et/ou de la psychiatrie. Des dérogations peuvent être accordées pour certains modules sur demande.

Un minimum de 8 participants est requis pour l’organisation d’un module, sauf pour le module « Supervision de cas cliniques » pour lequel ce seuil n’est pas requis.

Droits d’inscription

175 € par module de 6 heures

A verser au compte n°068-2449904-02 (IBAN : BE32 0682 4499 0402 - BIC : GKCCBEBB) de l’Extension UMONS, Place du Parc, 20 - 7000 MONS avec la mention 0302EX01 (Violences et Troubles mentaux). 

Une réduction de 30 % (50 % pour les anciens étudiants et les membres du personnel UMONS) est accordée pour une inscription à l’ensemble du programme.

Les demandes de désistement doivent être transmises 15 jours au plus tard avant le début de chaque module. Après ce délai, aucun remboursement ne sera effectué.

En pratique

Les cours sont donnés de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30, dans les locaux de l’UMONS, Bâtiment Warocqué, Place Warocqué, 17 - 7000 MONS.

Responsable de la formation

Prof. Thierry H. PHAM :
thierry.pham@crds.be

Renseignements et inscriptions

Secrétariat Extension UMONS
Place Warocqué, 17 - 7000 MONS
Tél. : +32(0)65/37.32.11
Fax : +32(0)65/37.32.10
extension.umons@umons.ac.be