Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 

Département d’Etudes et d’Actions Sociales (DEAS)

Les Services d’Orthopédagogie Clinique et des Sciences de la Famille se sont réunis pour créer le Département d’Etudes et d’Actions Sociales (DEAS), afin d’unir et partager leurs ressources pour l’organisation d’enseignements, l’initiative concertée de recherches et l’apport commun de services à la société.

Les principales thématiques qui sous-tendent le département sont les suivantes : l’égalité des chances, l’accompagnement en milieu ouvert et l’inclusion sociale. Ces trois thèmes fédèrent les différents domaines d’enseignement, de recherche et d’intervention dans lesquels les deux services sont impliqués. Ainsi, ces trois thèmes permettent de décliner les problématiques liées au handicap, au vieillissement, aux familles, à l’action sociale et à la qualité des services et des institutions dans lesquels ces différentes questions humaines et sociales sont traitées.

En termes d’enseignement, le département propose trois options :

  • Psychologie du handicap et des inadaptations sociales ;
  • Orthopédagogie et pédagogie familiale ;
  • Pédagogie et action sociale.

Le développement de formations continuées à l’intention des acteurs sociaux impliqués dans le secteur de l’aide ou de l’accompagnement social et/ou spécifique, est également une des préoccupations du département.

En termes de recherches, le département s’inscrit dans les trois axes d’étude privilégiés par la FPSE : l’évaluation (ex : évaluation des services psychosociaux à destination des personnes précarisées, des familles en difficulté ou des jeunes faisant l’objet d’un encadrement ; évaluation des dispositifs d’accompagnement envers les familles avec handicap,…) ; la communication (dispositifs de communication au sein de recherches participantes avec les milieux modestes, analyse des problématiques du langage dans des cas de pathologies liées au vieillissement) ; le développement (recherche-action sur les relations écoles-familles dans les quartiers migrants et/ou modestes ; recherche appliquée sur les dispositifs de remédiations cognitives avec des personnes présentant des handicaps – handicaps mentaux,
scléroses en plaques –).

En termes de services à la société, le département met en œuvre une complémentarité des interventions et/ou accompagnements. La problématique de l’inclusion sociale rencontre un grand intérêt dans le domaine des métiers psycho-sociaux. Ce domaine couvre les institutions de l’action sociale, des médiations, de l’éducation, de l’accompagnement éducatif en direction des familles et des jeunes en difficultés, de l’accompagnement spécifique, des services d’hébergement, des structures pour personnes touchées par les pathologies du vieillissement, des services d’aide et de santé en direction des publics précarisés, sans-abris ou migrants. Dans le cas présent le département permet le développement de synergies (partage d’outils, complémentarité des approches, élargissement des dispositifs de formation et d’accompagnement,…) en vue de mieux répondre aux attentes des publics centrés sur l’accompagnement psycho-social.