Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 
Référentiel de compétences de l'Ingénieur civil

2ème cycle: master

6 Masters d’excellence en lien avec nos activités de recherche

Après avoir validé le premier cycle, l’étudiant poursuit sa formation par un Master spécialisé (2 ans – 120 crédits).

La Faculté Polytechnique propose 6 Masters :

  • Master Ingénieur civil architecte
  • Master Ingénieur civil en chimie et science des matériaux
  • Master Ingénieur civil électricien
  • Master Ingénieur civil en informatique et gestion
  • Master Ingénieur civil mécanicien
  • Master Ingénieur civil des mines et géologue

 

Quelques temps forts de nos Masters

  • Finalités spécialisées liées aux activités de recherche de Polytech Mons
  • Ouverture à l’International
  • Stage: 2 à 3 mois, selon la filière, au sein du monde de l’entreprise
  • Projets et travaux personnels d’application
  • Travail de fin d’études: apprentissage de la recherche scientifique
Les spécificités de la formation "made in Polytech"

La Faculté Polytechnique a réformé ses programmes, selon les principales caractéristiques suivantes :

  • L’acquisition de compétences transversales au travers de l’apprentissage par projets
  • Le choix de « crédits d’ouverture », permettant l’acquisition de compétences en gestion ou en langues, ou la valorisation d’expériences.


Ces programmes visent également à favoriser la mobilité des étudiants au sein de l’espace européen. 

Les filières : orientations, finalités et options

    La formation de master (2 ans) a pour objectif d’approfondir progressivement une des grandes disciplines de l’ingénieur, d’apprendre à appliquer pour concevoir, produire ou organiser. Ces deux années conduisent à des compétences techniques spécialisées qui s’appuient sur les activités de recherche menées au sein des Instituts de Recherche de l'UMONS : Biosciences - Complexys - Technologies de l'Information - Technologies créatives - Technologies et gestion de l'énergie - Sciences et Ingénierie des matériaux - Gestion des risques. 

    Douze masters à finalité spécialisée sont proposés:

  • Master ingénieur civil architecte (1 finalité unique)
  • Master ingénieur civil en chimie et science des matériaux (2 finalités: Procédés de l'Industrie chimique - Science et génie des matériaux)
  • Master ingénieur civil électricien (3 finalités : Energie Electrique - Multimédia et Télécommunications - Ingénierie des Biosystèmes)
  • Master ingénieur civil en informatique et gestion (2 finalités: Innovation et Systèmes d'information - Web et Stratégies d'Entreprises)
  • Master ingénieur civil mécanicien (3 finalités: Génie énergétique - Mécatronique - Conception et production)
  • Master ingénieur civil des mines et géologue (1 finalité unique)

  • La formation dispensée à la Polytech respecte le caractère généraliste apprécié par les milieux industriels (stages et travaux personnels en collaboration avec les entreprises), tout en permettant à l’étudiant un premier contact avec la recherche grâce à l’environnement scientifique des laboratoires de l’université.

L’apprentissage par projets

Les métiers d’ingénieur nécessitent des compétences transversales telles que la rigueur scientifique, l’autonomie, la capacité de gérer des projets et de travailler en équipe, ainsi que des capacités de communication, orale et écrite. Pour forger ces compétences, des projets sont intégrés dans les cursus dès la 2ème bachelier. Selon l’orientation choisie, l’ensemble des projets proposés au cours de la formation représentent un volume de 22 à 48 crédits (7 à 16 % de la formation). En master, les projets sont souvent associés à une demande industrielle. C’est également le cas du travail de fin d’études (TFE, 21 crédits), qui relève de l’apprentissage de et par la recherche. L’ancrage industriel des projets et TFE, ainsi que la réalisation d’un stage en entreprise entre les deux années de master, assurent également une certaine ouverture de l’étudiant au monde de l’entreprise.

Les crédits d’ouverture

    Les crédits d’ouverture constituent un espace de 10 crédits laissé au choix de l’étudiant pour lui permettre de s’ouvrir à la société, par le choix d’enseignements non-techniques ou la valorisation de certaines activités. Leur organisation est basée sur des modules de 5 crédits. Quatre types de modules sont proposés : des modules de langues, des modules de gestion, des modules de valorisation d’activités et des modules techniques.

    Modules de langues

    Des cours de langue anglaise sont organisés pendant les 3 premières années. Ce parcours sera sanctionné par un examen externe international (TOEIC, TOEFL, CNaVT), etc. La formation se poursuivra ensuite par des cours donnés en anglais et offrira ainsi la possibilité au futur diplômé de maîtriser le langage technique approprié. Le Centre de Langues Vivantes de l’UMONS lui permet d’étendre sa formation en langues, soit en anglais, soit dans d’autres langues (néerlandais, espagnol, allemand, …)

    Modules de gestion

    Des modules d’ouverture en gestion peuvent également être choisis. Cinq thèmes sont couverts :

  • gestion des ressources humaines,
  • gestion de projets,
  • gestion de la production et de la maintenance,
  • gestion d’entreprise,
  • qualité, sécurité, environnement.


La possibilité est également offerte aux étudiants de suivre un module de 10 crédits en entrepreneuriat et création d’activités organisé par La Maison de l’Entreprise et la Faculté Warocqué d’Economie et Sciences de gestion de l’UMONS, ou un module en management environnemental à l’UMONS.

    Activités valorisables en crédits

    Les crédits d’ouverture permettent aussi de valoriser, à hauteur de 5 crédits, diverses activités qui permettent à l’étudiant d’acquérir des compétences supplémentaires. C’est le cas notamment d’un stage complémentaire en entreprise, de la réalisation de son travail de fin d‘études au sein d’un centre de recherche, de la rédaction et de la présentation de son travail de fin d’études en anglais, d’un séjour ERASMUS, …

Ouverture à l’étranger et mobilité

    La Faculté Polytechnique est ouverte depuis de nombreuses années à la mobilité étudiante. Au cours des 7 dernières années, 165 étudiants montois ont séjourné à l’étranger pour des périodes allant d’un quadrimestre à 2 ans. Parallèlement, la Faculté a accueilli près de 250 étudiants étrangers pour des séjours de durées similaires.

    Deux voies s’offrent aux candidats à la mobilité :

  • Le programme européen Socrates/Erasmus permet aux étudiants de séjourner 1 à 2 quadrimestres dans une autre institution européenne. Des accords bilatéraux ont été signés avec une cinquantaine d’institutions. D’autres conventions permettent des séjours du même type hors Communauté Européenne, dans des institutions suisses, australiennes, américaines, canadiennes et japonaises.
  • Un séjour de deux ans dans une institution du réseau TIME «Top Industrial Managers for Europe» permet l’obtention du double diplôme de la Faculté Polytechnique et de l’institution d’origine. Des accords ont été conclus avec plusieurs grandes écoles françaises, l’Université Polytechnique de Madrid, le Politecnico de Milano et l’Université Technique de Vienne. Chaque année, quelques étudiants acquièrent par cette filière le diplôme de l’ENSAE - Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace à Toulouse, une institution de réputation mondiale dans le domaine de l’aéronautique.

  • Les nouveaux masters permettront à la Faculté d’accentuer les échanges internationaux de ses étudiants et d’attirer à Mons de plus en plus d’étudiants étrangers.