Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Réforme des études en Médecine

INFORMATIONS DESTINÉES AUX FUTURS ETUDIANTS EN MÉDECINE
Janvier 2017

1. L’examen d’entrée en Médecine, c’est quoi ?

Dès septembre 2017, un examen d’entrée sera instauré en Médecine.

Seuls les étudiants qui auront réussi cet examen pourront s’inscrire aux études de Médecine.

Pourquoi cet examen d’entrée ?

En Belgique, le programme de la formation de base en Médecine s’étale sur 6 ans et est constitué d’un Bachelier et d’un Master, menant au diplôme de médecin. Ce programme doit obligatoirement être complété par un Master de spécialisation (en Médecine générale ou dans une autre spécialité médicale). Le Master de spécialisation donne accès à l’obtention d’un numéro INAMI (Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité) et à la pratique médicale remboursée par l’assurance santé obligatoire. Or, la Ministre fédérale belge de la santé a conditionné l’octroi de ces numéros INAMI à la mise en place par le Ministre de l’enseignement supérieur de la Communauté française d’un filtre sous forme d’examen d’entrée lors des études, permettant la correspondance entre le nombre d’étudiants diplômés en Médecine et Sciences dentaires et les quotas de numéros INAMI imposés par le Fédéral.

Un avant-projet de décret instaurant l’obligation de réussite de cet examen d’entrée et en précisant les modalités, a été approuvé par le Gouvernement de la Communauté française en décembre 2016. Mais l’avis du Conseil d’état sur ce projet est actuellement toujours en cours d’analyse par le ministère de l’enseignement supérieur et des incertitudes persistent encore quant à la forme et aux exigences finales du décret.

Les informations communiquées ci-dessous sont susceptibles d’être modifiées. Pour une information toujours à jour, veuillez donc toujours vous référer à notre site : www.umons.ac.be/fr/fmp

Sachez également que les membres de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université de Mons répondront à toutes vos questions à l’occasion des Journées Portes Ouvertes organisées le mercredi 8 février 2017 de 13h à 17h et les samedis 18 mars, 22 avril et 24 juin 2017, de 9h à 12h30. Plus d’infos via www.umons.be

Ce que l’on sait à l’heure actuelle de l’examen d’entrée :

  • Il devrait avoir lieu le 8 septembre 2017 ;
  • Il devrait être identique et simultané dans toutes les universités de la Communauté française de Belgique ;
  • Commun en sciences médicales et dentaires, il serait organisé sous forme d’épreuve écrite et porterait sur les matières (connaissances et compétences actuellement renseignées dans l’avant-projet) suivantes :

 

1° Connaissance et compréhension des matières scientifiques :
a) Biologie ;
b) Chimie ;
c) Physique ;
d) Mathématiques.

2° Communication et analyse critique de l’information :
a) Capacités de raisonnement, d’analyse, d’intégration, de synthèse, d’argumentation, de critique et de conceptualisation ;
b) Capacités à communiquer et à percevoir les situations de conflit ou potentiellement conflictuelles ;
c) Capacité de percevoir la dimension éthique des décisions à prendre et de leurs conséquences pour les individus et la
société ;
d) Capacité à faire preuve d’empathie, de compassion, d’équité et de respect ;
e) Langue anglaise. (il est possible que l’anglais ne soit pas repris dans la version définitive du Décret).

Pour le réussir, une note de 10/20 devrait être obtenue dans chaque matière.

L’attestation obtenue serait uniquement valable pour l’année académique suivante.

L’examen ne pourrait être présenté que deux fois au cours de 5 années académiques consécutives.

Un mécanisme de limitation des étudiants non-résidents est prévu dans l’avant-projet (maximum 30% de la cohorte) dont les modalités devront être confirmées.

Les inscriptions à l’examen d’entrée seraient centralisées par l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur, à l’instar du Test d’Orientation du Secteur de la Santé actuel). www.ares-ac.be

L’étudiant devrait préciser dans quelle université il souhaite présenter l’examen d’entrée.

 

2. Comment se préparer à l’examen d’entrée en Médecine ?

---> En suivant les cours préparatoires proposés par l’UMONS

Différents types de préparations sont proposés :

  • Les cours de préparations aux études scientifiques. Il s’agit de cours de mise à niveau (MN) en Biologie, Chimie, Physique, Mathématiques, pour ceux n’ayant pas eu l’occasion pendant leurs études secondaires d’aborder toutes les matières scientifiques visées par l’examen d’entrée ;
  • Les cours de perfectionnement en Biologie, Chimie, Physique, Mathématiques (P), pour ceux souhaitant approfondir leurs connaissances dans ces matières ;
  • Une approche des connaissances et compétences en Communication et analyse critique de l’information (C) sur lesquelles porterait l’examen d’entrée : Communication écrite ; Analyse, synthèse et argumentation ; Aptitude à la compréhension, à l’analyse et aux relations humaines ; Questions éthiques, sociales et sociétales ;
  • Une préparation à la forme de l’examen. Il s’agit d’un training en condition réelle (T) se basant sur l’ensemble des matières scientifiques et de communication.


Le contenu des cours préparatoires décrits ci-dessus sera évidemment adapté aux exigences de l’examen d’entrée en Médecine lorsque celles-ci seront définitivement arrêtées.

En 2017, les cours de mise à niveau (MN) en Biologie, Chimie, Physique, Mathématiques sont dispensés sous la forme de 9 modules de 4h pour chacune des matières.

  • de janvier à mai, les mercredis et samedis à Mons, Charleroi et La Louvière.
  • en août - septembre, pendant les 3 semaines qui précèdent l’examen (du 16 août au 5 septembre à Mons).


Les cours de perfectionnement en sciences (P), communication (C) et training (T) sont programmés en août et septembre pendant les 3 semaines qui précédent l’examen d’entrée (40h/semaine du 16 août au 5 septembre).

Toutes les infos actualisées sur le programme des cours ainsi que les modalités d’inscription et tarifs seront disponibles sur
www.umons.ac.be/courspreparatoires  et www.umons.ac.be/fr/fmp  dès que le contenu de l’examen d’entrée aura été précisé par le Décret.

 

3. Que faire si je ne me sens pas prêt à passer l’examen d’entrée en Médecine ou si je le rate ?

---> Je peux m’inscrire au 1er bloc de Bachelier en Sciences biomédicales

Les étudiants pourront y suivre des cours (Unités d’Enseignement/UE) qui les prépareront entre autres aux matières scientifiques de l’examen d’entrée en Médecine. L’enseignement de la Biologie, de la Chimie, de la Physique et des Mathématiques y occupe les trois quarts de l’année (47 crédits/60). Il n’y a pas de prérequis particulier (en sciences biomédicales, l’étudiant n’est pas supposé avoir suivi préalablement un parcours « sciences fortes » contrairement au cursus de médecine). Les objectifs de connaissance et de compétence de ces cours vont au-delà des matières évaluées lors de l’examen d’entrée en Médecine. De nombreuses heures d’activités de remédiation sont prévues tout au long de l’année, pour ceux qui en éprouvent le besoin.

Après les évaluations de janvier :

  • Si l’étudiant a le niveau dans les 4 matières scientifiques de base, il poursuivra le cursus classique en sciences biomédicales durant le second quadrimestre.
  • Si l’étudiant estime son niveau insatisfaisant dans une ou plusieurs des 4 matières scientifiques de base, il pourra
    demander un allègement propédeutique (programme adapté pour le second quadrimestre).
  • Si l’étudiant réussit de manière satisfaisante les évaluations de janvier, il peut également choisir un programme renforcé en mathématiques lors du 2e quadrimestre.


PS : Le cursus en pharmacie classique peut également être suivi pour l’année préparatoire en Médecine.

Au terme de cette année préparatoire « propédeutique », l’étudiant passe alors l’examen d’entrée en Médecine.

  • S’il réussit, l’étudiant s’inscrit au 1er bloc de Bachelier en Médecine et peut valoriser (obtenir des dispenses) les crédits acquis pour les cours de sciences de base réussis en Sciences biomédicales dans le cursus Médecine.
  • S’il échoue, l’étudiant peut poursuivre le cursus de Sciences biomédicales ou Sciences pharmaceutiques (selon son choix initial). S’il a acquis (réussi) au minimum 45 crédits de la première année du bachelier, il passe automatiquement à la suite du cycle. L’étudiant peut aussi valoriser les cours suivis et réussis dans d’autres cursus tels qu’en Sciences de l’Ingénieur, Biologie ou Chimie.

 

Nous mettons tout en oeuvre pour qu’un étudiant ayant réussi l’ensemble des Unités d’Enseignement (cours) de son programme de 1er bloc puisse avoir accès à la suite du cycle (en récupérant quelques cours de première) avec un minimum d’unités d’enseignement à récupérer.

RAPPEL ! Les informations communiquées ci-dessus sont susceptibles d’être modifiées. Pour une information toujours à jour, veuillez donc toujours vous référer à notre site : www.umons.ac.be/fr/fmp