Passer au contenu principal
retour vers Infos sur... La Recherche
Go Search
English
Bannière

Formation

Facebook, Twitter, Web 2.0…chaque jour la technologie
améliore les moyens de communication. Mais elle crée aussi
de nouveaux modes d’échange et induit de nouveaux
comportements langagiers. Dans cette communauté planétaire
du flux tendu communicationnel, l’homme est-il encore
capable de parler, d’écouter, de s’interroger lui-même ?
Comment l’enfant, le médiateur, la personne handicapée, le
décideur politique, l’apprenant adulte, l’industriel, le malade, le
citoyen ordinaire sauront-ils faire face aux enjeux de ce
nouveau monde de la communication totale ?

 

Sonder les capacités communicatives de l'homme !

Au troisième millénaire, les habitants de la planète terre arriveront-ils enfin à se comprendre ? Comment l'humanité fera-t-elle face à l'incessante croissance de la mondialisation des contacts entre êtres humains ? Si les outils de communication sont chaque jour plus nombreux et performants, les capacités communicatives de l'homme demeurent-elles à hauteur des possibilités techniques ?

Ces questions sont au coeur des préoccupations de celles et ceux qui développent, dans le domaine des sciences du langage, des recherches, tant fondamentales qu'appliquées. Elles expriment aussi l'importance et la difficulté des métiers hautement spécialisés qu'exercent les professionels de la traduction, du doublage, de l'interprétation et la difficulté du rôle de formateur.

Les sciences du langage, c’est quoi ?

Les “sciences du langage” constituent le lieu où se croisent, se rencontrent et s’enrichissent toutes les disciplines (linguistique, médecine, psychologie, informatique, ingénierie, philosophie, physique, philologie, pédagogie…) susceptibles de contribuer tant au développement de la recherche qu’à la formation de professionnels pour les domaines où la complexité de la communication est au centre des préoccupations.

 

 

 Brochure 2017