Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Les Fonds Anciens passent l’été au(x) château(x) !

Cette année, les Fonds Anciens et Précieux de l’Université sont particulièrement sollicités. Après Mons Superstar ! et Mons à l’époque des grandes découvertes, de nouveaux documents ont quitté la Bibliothèque centrale pour s’installer quelques mois aux châteaux de Seneffe et de Louvignies. Notre patrimoine documentaire se retrouve donc, une nouvelle fois, au cœur de manifestations culturelles importantes.

La première d’entre elle se tient au Château de Seneffe jusqu’au 15 novembre 2015. Conçue dans le cadre des vingt ans du Domaine du Château de Seneffe-Musée de l’orfèvrerie de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’exposition Les plaisirs des jardins au XVIIIe siècle évoque ces lieux enchanteurs que sont les jardins, à la fois comme éléments du bonheur sur terre, mais aussi comme domaines d’étude pour les scientifiques et d’inspiration pour les artistes du siècle des Lumières. Dix livres imprimés, datant du 18e siècle, ont été empruntés à la Bibliothèque centrale. Parmi eux, se trouve l’ouvrage de Jean-Baptiste de la Quintinie, Instructions pour les jardins fruitiers et potagers, Paris, 1756. Considéré comme un des premiers grands traités agronomiques modernes, ce livre reprend les expériences et les découvertes de son auteur, notamment au niveau du rôle de la sève, du système racinaire des arbres et des méthodes de transplantation. Jean-Baptiste de la Quintinie entre au service de Louis XIV en 1661 qui le chargea, quelques années plus tard, de créer le Potager du Roi à Versailles.

L’autre événement culturel dans lequel les bibliothèques de l’UMONS sont impliquées s’intitule « À table avec Napoléon » et se tient également dans un château jusqu’au 25 octobre, celui de Louvignies. Loin du champ de bataille de Waterloo, cette exposition revient sur l’histoire de la cuisine et des arts de la table à l’époque napoléonienne. À cette occasion, la Bibliothèque centrale a prêté onze livres imprimés du 19e siècle, ainsi que 44 menus.

C’est justement au 19e siècle que le menu devient un objet incontournable de la table suite au passage au service à la russe, système où les plats sont apportés un par un. Il est donc utile pour chaque convive de disposer d’un menu afin de connaître la suite du repas. Cette nouvelle pratique va rapidement se répandre dans les restaurants et les dîners distingués, puis s’étendre à toutes les couches de la population. Par la suite, le menu finira par devenir un véritable objet de collection.

La suite est à découvrir à Seneffe et à Louvignies !

Plus d’infos sur ces deux expos ? www.chateaudeseneffe.be  et www.chateau-louvignies.be  

Plus d’infos sur les bibliothèques de l’UMONS et ses Fonds Anciens et Précieux ? www.umons.ac.be/biblio