Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Le lauréat lors de la remise de son prix par l'Académie royale

Un jeune chercheur de la Fac des Sciences, lauréat du prix L. Melsens de l'Académie royale pour ses travaux en électronique organique 

Yoann Olivier, chercheur postdoctoral au sein du laboratoire de Chimie des Matériaux Nouveaux (Faculté des Sciences), a reçu ce samedi 17 décembre le prix Louis Melsens de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts, du nom de ce chimiste, physicien, professeur de physique et de chimie belge du 19e siècle.

Ce prix quadriennal récompense, par un montant de 1250€, un travail remarquable se rapportant à la chimie appliquée ou à la physique appliquée.

Les travaux de recherche de Yoann Olivier s’inscrivent dans le domaine de l’électronique organique, un domaine de recherche qui tend à développer une nouvelle forme d’électronique où la couche active des dispositifs est composée de graphène, de molécules ou encore de polymères qui allient les propriétés de légèreté et de flexibilité des plastiques aux propriétés électriques des semi-conducteurs.

A l’heure actuelle, cette technologie connaît ses premières applications commerciales dans le domaine des écrans d’affichage, qui peuvent être fabriqués sur supports flexibles et intégrés notamment à des fibres textiles, à la surface des bâtiments, … ouvrant des perspectives de développements importants.

Plus particulièrement, Yoann Olivier a contribué par ses travaux à une meilleure compréhension du transport des charges électriques au sein de ces matériaux grâce à des techniques de chimie computationnelle.

A noter que le précédent lauréat de ce prix fut Christophe Caucheteur, de la Faculté Polytechnique (UMONS). Comme quoi, l’UMONS persiste et signe.