Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Six mois en Chine pour parfaire ses compétences dans le domaine des matériaux polymères

Florence Pilate, doctorante-aspirante FNRS au sein du Service des Matériaux Polymères et Composites du CIRMAP depuis octobre 2013, vient d'être désignée lauréate d’une prestigieuse bourse « Gustave Boël Sofina 2015 » qui lui permettra de poursuivre ses recherches en Chine pendant 6 mois.

L’objectif de sa thèse est de développer de nouveaux matériaux polymères à mémoire de forme (SMPs) à actionnements multiples et ce, en termes du nombre d’actionnement (obtention de plusieurs formes temporaires) mais également du mode d’actionnement (changement de forme induit par des stimuli distincts tels qu’un changement de température, une exposition à la lumière ou une exposition à un champ magnétique,…).

Les Gustave Boël – Sofina Fellowships 2015 visent à financer des séjours de recherche de 6 ou 12 mois en Chine ou en Inde durant l’année académique 2015-2016. Ces bourses sont destinées à des doctorants et des jeunes chercheurs (max. PhD + 3 ans) affiliés à une université belge.

« Cette bourse va me permettre d’effectuer un séjour de recherches à partir d'avril 2016 au « National Engineering Laboratory of Eco-Friendly Polymeric Materials «  de la prestigieuse université du Sichuan à Chengdu (Chine). J’aurai la chance de pouvoir y travailler avec le prof K.K Yang qui a récemment acquis une grande expertise dans la synthèse  et la caractérisation de matériaux polymères à mémoire de forme visant des applications biomédicales.  J’espère pourvoir développer grâce à son aide des réseaux polymères à mémoire de forme biocompatibles possédant des propriétés d’actionnement  (intéressant pour des systèmes de muscles artificiels).

 Florence Pilate a effectué l’ensemble de ses études à l’Université de Mons (5 ans : bachelier + master en sciences chimiques). Elle avait eu l’occasion durant son année de mémoire d’effectuer un court séjour de recherches d’une durée d’un mois à l’université de Cergy-Pontoise.  « Au-delà de l'apport en termes de recherche, ce séjour en Chine va me permettre d’interagir avec une nouvelle culture et ainsi me donner l'opportunité de me confronter à moi-même, m'aidant ainsi à développer ma confiance en moi aussi bien sur le plan personnel que professionnel ».