Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

L'équipe 2014 en compagnie du Prof. Filipi et de G. Finet,
de l'intercommunale IDEA, qui a permis aux étudiants
d'utiliser les voiries du futur zoning Géothermie
gracieusement afin d'effectuer les derniers tests de l'UMONSTER. 

Le bronze pour l'UMONSTER de la Polytech à Rotterdam

Depuis 2005, la Faculté Polytechnique (UMONS) participe au concours annuel du Shell Eco-Marathon qui regroupe des étudiants venus des quatre coins du globe pour les confronter à un défi de taille : concevoir, fabriquer et tester un véhicule dit à « ultra-efficacité énergétique ». La Polytech y prend part dans la catégorie « Urban Concept » qui encourage une conception plus proche de celle de nos véhicules de tous les jours.

Ce fut le cas encore cette année avec, au départ de l’édition 2014, qui s'est déroulée à Rotterdam sur l'Ahoy Arena du 15 au 18 mai, une nouvelle équipe composée d’étudiants de 2e année de Master Ingénieur Civil en Mécanique parmi lesquels :

  • LUC Nicolas : Chef de Projet
  • CECCARINI Moreno : Responsable Communication/Sponsoring
  • LEDEGANCK Robin : Responsable Administration
  • VAN GENECHTEN Mederic : Responsable Logistique/Trésorerie

Au volant de leur « UMONSTER », ils se sont finalement classés 3e à l’arraché dans leur catégorie. Le verdict n’est tombé que dimanche dans l’après-midi : la Polytech s’est glissée in extremis devant ses concurrents portugais, tout ça pour un km d’écart : 189 km par litre contre 188 km par litre ! Avec ce beau résultat, l’UMONSTER bat le record de 2012 de 18 km et améliore de plus de 20 % le résultat obtenu l’an dernier par la FPMs.

« Nous nous sommes concentrer sur les freins et la transmission, en envisageant diverses solutions nous permettant de réduire les frottements et de tirer parti au maximum des capacités du moteur », expliquent les membres de l’équipe 2014.

L’ « UMONSTER » pèse 160 kg et se compose d’une carrosserie en fibres de verre, d’un châssis en aluminium et d’une seule roue motrice. En ce qui concerne le groupe moto-propulseur, le moteur embarqué développe un couple maximal de 4.5 Nm à 5000 tr/min et une puissance maximale de 3 kW à 7500 tr/min, et est couplé à une transmission par variateur de vitesses (aussi appelé variomatique, ou encore, CVT).

« Le Shell Eco Marathon met en avant les innovations techniques les plus récentes et permet de confronter les futurs ingénieurs à un projet de grande ampleur, comprenant certaines tâches managériales (communication, logistique, gestion du budget, etc.) mais aussi des délais et dates limites imposées. Ce sont les raisons qui ont conduit notre Faculté Polytechnique de Mons à se lancer dans cette aventure », expliquent les participants et les enseignants concernés.

L’équipe 2014 ne s’arrête pas au seul défi du Shell Eco Marathon 2014. Elle planche également en parallèle sur un tout nouveau projet de véhicule à propulsion électrique ayant pour nom de code « 3G »

Plus d’infos ? http://eco-marathon.magellan.fpms.ac.be