Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Inscriptions encore en hausse et nouveautés dans l'offre de formations A l'UMONS

Ce lundi 14 septembre 2015, jour de reprise des cours universitaires, les autorités de l’université de Mons (UMONS) ont profité de leur traditionnelle conférence de presse de rentrée pour faire le point sur les principales tendances en matière d’inscriptions.

En comparant de date à date, le nombre d’étudiants primo-inscrits (étudiants venant du secondaire et qui s’inscrivent pour la première fois dans l’enseignement supérieur) en 1ère année de Bachelier sera en augmentation à l’UMONS d’environ 2 à 4 % par rapport à l’année dernière. Depuis la création de l’UMONS en 2009, l’augmentation du nombre de primo-inscrits était d’environ 26% l’année dernière (chiffres définitifs) et devrait être de l’ordre de 28 à 30% cette année. Au niveau de chacune des facultés et écoles, les études qui rencontrent le plus de succès sont les Sciences humaines et sociales et les Sciences ; et, dans une moindre mesure, la Psychologie et les Sciences de l’éducation, Economie et gestion, Droit, et l’Architecture.

A partir de cette rentrée académique 2015-2016, l’UMONS propose de nouveaux cursus intégrés dans les habilitations existantes, au sein de 4 de ses Facultés. Il s’agit de finalités nouvelles en lien avec des Masters 120 crédits et proposées en Faculté d’Architecture et d’Urbanisme, Faculté de Traduction et d’Interprétation – EII, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education et Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion.

 

L’UMONS a également annoncé qu’elle instaurait dès cette année académique un nouveau statut pour les étudiants-entrepreneurs. Ce statut va permettre aux étudiants, qui ont un projet de création d’entreprise ou qui en ont déjà une, de pouvoir concilier plus facilement les études et la vie active.  Ces jeunes entrepreneurs bénéficieront en effet, à l’image des étudiants sportifs de haut niveau ou des artistes, d’un accompagnement spécifique (conseils et de coaching lors de l’élaboration de leur projet). Avec ce statut, l’étudiant-entrepreneur peut également demander, de manière raisonnable, un aménagement de l’horaire et des modalités des évaluations (exemple : présence, travaux pratiques, séminaire, report de dates de rentrée des travaux personnels).

L’UMONS a fait le point sur quelques dossiers Infrastructures et chantiers importants. Parmi ceux-ci, la cité de la rue de la Grande Triperie. Ce bâtiment de 108 places (contre 98 avant travaux) a fait l’objet d’un important chantier de rénovation pour un coût de 6 millions d’euros HTVA, financé sur fonds propres. Une attention toute particulière a été portée sur l’amélioration des performances énergétiques à travers une meilleure isolation de l’enveloppe globale du bâtiment et l’intégration d’un système très performant de ventilation double flux à récupération de chaleur. Via un système de comptage individuel par chambres et centralisé, les étudiants seront conscientisés sur leurs consommations énergétiques. Cette rénovation lourde a permis d’améliorer considérablement la qualité de l’hébergement: chaque logement est équipé d’un accès électronique par badge, de l’accès au réseau UMONS, d’un petit frigo individuel et d’une salle de bain privative. Les cuisines, quant à elles, sont regroupées dans de grands espaces communautaires complètement équipés. L’ouverture officielle est prévue fin septembre 2015.

Enfin, les autorités académiques ont profité de cette conférence de presse de rentrée pour annoncer que le 2 octobre prochain à 16h30, lors de la séance solennelle de rentrée qui se tiendra à l’amphithéâtre R. Stiévenart, les insignes de docteur honoris causa seront remis à M. Daniel Cohen, un économiste français, spécialiste de la dette souveraine.