Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 
 

L'UMONS impliquée dans 34 portefeuilles de projets européens pour plus de 80 millions d'euros

Dans le cadre de la programmation 2014-2020 des fonds structurels européens, l’Université de Mons (UMONS) a introduit avec divers partenaires (universités, centres de recherche, villes, intercommunales, etc.) 34 portefeuilles de projets : 28 auprès du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et 6 portefeuilles auprès du Fonds Social Européen (FSE).  L'université est même chef de file pour 3 de ces portefeuilles FEDER et 1 portefeuille FSE.

Ensemble, ces 34 portefeuilles représentent un budget de plus de 80 millions d’euros et portent sur des secteurs novateurs tels que : les matériaux, l’industrie créative, l’énergie, le biomédical, les villes intelligentes, la gestion des risques, la revitalisation urbaine, l’inclusion sociale,  la valorisation de la recherche et des acquis de l'expérience.

Les retombées socio-économiques devraient se faire sentir en Hainaut mais également sur toute la Wallonie. Pour les portefeuilles dans lesquels l'UMONS est chef de file, on peut estimer que plus de 70 « Equivalents Temps Plein » chercheurs pourraient être engagés. Plus de 400  entreprises sont concernées par la valorisation des résultats escomptés et plus d’une dizaine d’équipements de pointe (spectroscopie de masse par exemple) pourraient être acquis.

Tous ces projets sont soutenus à la fois par le secteur public et par une centaine de « parrains » industriels (PME et sociétés internationales) tels que : AGC, Carmeuse, CMI, Galactic, Knauf, Mecar, Nanocyl, Nexans, Sabca, Saluc, Sonaca, TechSpace Aero, Thales, Umicore, Total Petrochemicals, Solvay, Prayon, Derbigum, Raffinerie Tirlemontoise, Delhaize, Durobor… .

Cette mobilisation interne est le reflet des axes forts de la recherche au sien de l’UMONS et de la volonté historique de l’institution de s’impliquer dans le développement socio-économique de la région.   

Les 4 portefeuilles où l'UMONS est chef de file sont:

Dans le secteur des Matériaux, l’UMONS porte un portefeuille de projets sur l’utilisation de ressources végétales non valorisées comme source alternative à l’élaboration de nouveaux matériaux composites durables et innovants pour des applications dans le domaine de l’emballage et des matériaux électronique. L’objectif à terme de BIOMASSE sera de contribuer à la création d’une nouvelle filière en Région Wallonne autour des matériaux polymères biosourcés.

Dans le domaine des Industries Culturelles et Créatives, l’UMONS porte le projet DigiSTORM qui concerne notamment la création de contenus de nature culturelle en particulier ceux s’appuyant sur un environnement multimédia. L’un des objectifs est la création d’un living lab, lieu privilégié de coopération entre laboratoires de recherche, entreprises, collectivités locales, et utilisateurs finaux, permettant de valider et de tester des idées.

En ce qui concerne l’Inclusion Sociale, l’UMONS porte le projet MAVISEE pour «Mobilisation des Acteurs Vers l’Inclusion Sociale par l’Education et l’Emploi » et qui vise à mettre en place des dispositifs performants en matière d’intégration sociale et d’insertion socioprofessionnelle, par le regroupement d’un ensemble d’initiatives permettant d’améliorer l’efficience des dispositifs familiaux, sociaux, de formation et d’accompagnement à destination des personnes les plus fragilisées.

Enfin, dans le domaine de la Revitalisation Urbaine, l’UMONS porte le portefeuille de projet URBAINE qui a pour objectif de créer un centre de recherche dans cette thématique dans l'ancienne friche urbaine que constitue le cinéma "Le Clichy".