Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 
Facebook Twitter More...

 

Lettre ouverte au Recteur de l'UCL 

Ce vendredi 4 janvier 2013, les Recteurs de 5 des 6 universités de la Communauté française (ULB, ULg, UMons, UNamur et Saint-Louis) adressent une lettre ouverte à leur homologue Recteur de l’UCL à lire dans son intégralité en cliquant ici.

Comme vous le savez certainement, l'avant-projet de décret du Ministre Marcourt réorganisant le paysage de l'enseignement supérieur fait couler beaucoup d'encre et subit depuis quelques semaines, une campagne de dénigrement injuste et sans précédent de la part des autorités de l'UCL et de quelques Hautes Ecoles qui leur sont associées.

Cette démarche inhabituelle fait suite à la campagne de dénigrement orchestrée systématiquement depuis plusieurs semaines par l’UCL et les hautes écoles qui lui sont associées ; et ce, à l’encontre de l’avant-projet de décret du ministre Marcourt réorganisant le paysage de l’enseignement supérieur.

Cette campagne a atteint un point culminant avec la parution récente d’un numéro spécial du journal « La Quinzaine » édité par l’UCL et publié fin décembre (à consulter via ce lien).

Dans ce dossier, l’Université Catholique de Louvain, par la voix de son Recteur B. Delvaux, poursuit la campagne d’attaque à outrance qu’elle mène depuis plusieurs semaines à l’encontre de l’avant-projet de décret du Ministre Jean-Claude Marcourt. On y multiplie les approximations, les procès d’intention et les contre-vérités.

En réaction à ce qu’ils estiment être une stratégie de désinformation à grande échelle indigne tant sur le fond que dans sa forme, les Recteurs des 5 autres universités de la Communauté française ont donc décidé de contester point par point et d’aligner leurs arguments au travers de cette lettre ouverte de 15 pages.

Ses auteurs souhaitent ainsi démontrer que l’avant-projet de décret du ministre Marcourt répond, contrairement à ce que l’UCL veut faire croire, à une évolution positive de l'enseignement superieur et qu'elle est clairement attendue par une majorité de ses acteurs.

Pour rappel, ces mêmes 5 Recteurs s'étaient déjà exprimés dans une Carte Blanche publiée par Le Soir le 06/12/2012.