Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

La Province de Hainaut et l’UMONS lancent de nouvelles formations gratuites en gestion de crise et de situations d’urgence

En Hainaut, le secteur de la sécurité et de la gestion des risques est, depuis quelques années, et notamment depuis la catastrophe de Ghislenghien, en profonde mutation. Si, historiquement, cette province concentre précisément un grand nombre de risques, elle concentre aussi sur son territoire une expertise exceptionnelle dans le domaine des sciences et du management de ces mêmes risques, que ce soit sur le plan des institutions, des formations ou de l’opérationnel.

Parallèlement, l’ensemble des acteurs doit de plus en plus faire face à des dispositions légales plus contraignantes qui imposent la mise en place de nouveaux outils de gestion de crise (plan d’urgence, inventaire des risques… ) et la création de fonctions additionnelles à celles existantes (fonctionnaire en charge de la planification d’urgence, officiers chantiers… ) au sein des institutions publiques et privées. Ces outils et ces métiers intègrent notamment des composantes de commandement, de coordination et de communication, qui sont les fondements de la gestion de crise. Les acteurs de la sécurité s’accordent unanimement pour dire que ces notions, pour être acquises, doivent s’appuyer sur des formations pratiques ou des exercices. 

C'est dans ce contexte que l’Institut Provincial de Formation du Hainaut (IPFH) et l'Université de Mons (UMONS) via son Institut de recherche en Sciences et Management des Risques ont décidé de mettre leurs compétences en commun et ont déposé un portefeuille de projets de formation à la gestion des situations d'urgence auprès du Fonds Social Européen. Ce portefeuille porte sur un budget de 1,2 million d’euros et une durée de 4 ans. Annie Taulet, Députée provinciale en charge de la Formation, et Calogero Conti, Recteur de l'Université de Mons, ont dévoilé le contenu de ces formations nouvelles ce vendredi 4 mars 2016 dans les locaux de l’Institut Provincial de Formation du Hainaut, à Jurbise.

Le portefeuille intitulé « Formation aux métiers de la sécurité » est composé de 2 projets : l’un dédié plus spécifiquement à la gestion de crise des services d’intervention et des autorités locales (secteur public) ; et l’autre, à la gestion des situations d’urgence des industries à risques majeurs (secteur privé).

  • Projet 1 : Formation à la gestion de crise des services d’intervention et des autorités locales Porteur : Institut Provincial de Formation du Hainaut. Son budget global (2015-2018) est de 542.860 euros (dont 264.150 euros en provenance du FSE)
  • Projet 2 : Formation des entreprises et exploitants d’infrastructures à risques à la gestion de crise Porteur : Université de Mons. Son budget global (2015-2018) est de 595.082 euros (dont 282.088 euros en provenance du FSE)

 

Ces formations sont gratuites pour les services de secours, les autorités locales et les entreprises à risques du Hainaut. Elles ont en commun de s’appuyer sur des pédagogies immersives basées sur l’utilisation de dispositifs de simulation utilisant des moyens didactiques et de communication et qui permettent la mise en situation la plus réaliste possible des participants.

Elles s’adressent à un public large et varié qui opère dans le secteur de la gestion du risque et les situations de crise : personnel « sécurité » des installations industrielles et des infrastructures à risque; services d’intervention (toutes disciplines confondues); fonctionnaires en charge de la planification d’urgence; autorités locales ; conseillers en prévention; mais aussi plus largement, aux personnes qui, dans l’exercice de leur profession, peuvent être potentiellement impliquées dans une gestion de crise (SNCB, Infrabel, Aéroport, etc…).

Professionnalisantes (en ce qu’elles améliorent les compétences et les capacités d’adaptation), elles sont également qualifiantes et à haute valeur ajoutée. Elles répondent par ailleurs à un réel besoin de compétences complémentaires aux formations théoriques existantes dans des métiers émergents et d’avenir. Elles sont en outre dispensées par des experts de qualité et à l’aide d’outils et d’équipements pédagogiques adaptés et taillés sur mesure, en fonction des besoins de formation du secteur privé et du secteur public

« C’est un des rôles majeurs d’une université que de mettre le potentiel scientifique qu’elle développe au service de sa région : c’est ce que fait l’Université de Mons avec ses dix instituts de recherche et en particulier son Institut en Sciences et  Management des risques dans les disciplines scientifiques liées aux risques », a commenté le Recteur de l’UMONS, Calogero Conti.

Plus d’infos ?

Institut Provincial de Formation du Hainaut  25-35, route d’Ath - 7050 Jurbise ipfh.secretariat@hainaut.be   Tél.: 065 325 751 ou 065 325 793

Ou 

Faculté Polytechnique | Université de Mons 56, Rue de l’Épargne - 7000 Mons pierrick.duhamel@umons.ac.be  Tél.: 065 374 408