Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

21 millions d'euros accordés aux  projets FEDER portés par l’UMONS

Le jeudi 21 mai, les Gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, réunis à Namur, ont adopté la sélection des projets du programme FEDER 2014-2020 de la Wallonie. A cette occasion, une vingtaine de projets présentés par l’Université de Mons ont été retenus. Ils bénéficieront d’un financement à hauteur de 21 millions d’euros. Les domaines des industries culturelles et créatives, de l’énergie, des matériaux à faible empreinte de carbone et le biomédical sont particulièrement concernés. Et les retombées socio-économiques devraient se faire sentir en Hainaut mais également au niveau de l’ensemble de la Wallonie.

« Les chercheurs de l’Université de Mons s’étaient  fortement mobilisés afin de répondre à cet appel à projets FEDER-FSE. Cette mobilisation interne est le reflet des axes forts de la recherche au sein de l’UMONS et de la volonté historique de notre institution de s’impliquer dans le développement socio-économique de la région », se félicite le Recteur de l’UMONS, Calogero Conti.

L’un des projets FEDER retenus les plus emblématiques pour l’UMONS, et pour lequel plus de 6 millions d’euros ont été accordés, est « Digistorm » dans le domaine des Industries Culturelles et Créatives. Il concerne notamment la création de contenus de nature culturelle en particulier ceux s’appuyant sur un environnement multimédia. L’un des objectifs était la création d’un living lab, lieu privilégié de coopération entre laboratoires de recherche, entreprises, collectivités locales, et utilisateurs finaux, permettant de valider et de tester des idées.

En ce qui concerne le secteur des Matériaux, le  projet retenu et dont l’UMONS est chef de file est « Low Carbon Footprint Materials – biomasse ». Il porte, comme son nom l’indique, sur les matériaux à faible empreinte carbone et plus spécifiquement sur l’utilisation de ressources végétales non valorisées comme source alternative à l’élaboration de nouveaux matériaux composites durables et innovants pour des applications dans le domaine de l’emballage et des matériaux électronique. 1,6 million d’euros lui ont été attribués. L’objectif à terme de ce portefeuille BIOMASSE est de contribuer à la création d’une nouvelle filière en Région wallonne autour des matériaux polymères biosourcés.

Dans le domaine Biomédical, l’UMONS est bénéficiaire pour le portefeuille Wallonia-Biomed. Ce dernier a pour objectif principal  de renforcer et de spécialiser les activités du Biopark et de ses partenaires industriels autour de quatre axes forts (Immunologie, Bioprofiling, Imagerie, Echantillons biologiques humains) pour lesquels la Wallonie possède à la fois des équipes académiques de renommée internationale et une assise industrielle solide. En particulier, l’axe Bioprofiling, porté par l’UMONS et pour lequel 2,5 millions d’euros ont été accordés, prévoit la création d’une plateforme de Bioprofiling à Mons comprenant  des technologies de pointe et prometteuses permettant de valider des biomarqueurs.

L’UMONS est également étroitement impliquée dans l’axe imagerie qui vise à développer les activités du Centre de Microscopie et d’Imagerie Moléculaire (CMMI), créé à Gosselies sous l'impulsion de la programmation FEDER/FSE précédente et regroupant des équipes universitaires de l'ULB et de l'UMONS et pour lequel 1,8 million d’euros ont été accordés. Par ailleurs, l’UMONS est également impliquée, comme acteur ou partenaire, dans une série d’autres portefeuilles projets acceptés tels que :

  • Le Centre d’excellence en efficacité énergétique et développement durable porté par l’Intercommunale IGREC ayant pour objectif le développement d'activités de recherche dans le domaine des technologies énergétiques émergentes.
  • le portefeuille distribution Energie porté par l’IDEA et centré sur les énergies renouvelables : création de réseaux de chaleur ; création d'une filière de valorisation des boues de stations d'épuration ; valorisation de l'eau des mines,  valorisation des ressources géothermiques….
  • Films multifonctionnels, portefeuille de projets dans le domaine des films multifonctionnels différentes thématiques  technologiques telles que le biomédical et l’environnemental
  • Le portefeuille IMAWA ayant pour but de soutenir le secteur de la technologie réfractaire et des matériaux céramiques avancés
  • MICRO+ dont l’objectif est de développer des microsystèmes dans les objets manufacturés pour les rendre plus autonomes, plus robustes et plus communicants
  • Algae Factory dont l’objectif est de fabriquer des matériaux hybrides photosynthétiques à base de microalgues
  • IDEES portant sur l’Internet de demain pour développer les entreprises, l’économie et la société.

 

Plus d'infos sur les projets européens portés par l'UMONS auprès de l'Administration et Valorisation de la Recherche (AVRE) www.umons.ac.be/avre