Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Expo Game of Thrones en Hainaut : sur les vestiges du passé !

Pourquoi connaissons-nous mieux des acteurs hollywoodiens plutôt que les acteurs de notre passé ? Pourquoi se passionner pour Game of Thrones, et pas pour notre propre histoire ? A partir de ces interrogations, les étudiants sont partis sur les routes du Hainaut à la rencontre des vestiges du passé qu’ils côtoient au quotidien sans plus les voir. Dans cette exposition, ils nous présentent le résultat de ce retour aux sources.

En début d’année, les étudiants en droit ont été soumis à un test : quel(s) personnage(s) historique(s) reconnaissent-ils ? Ils ont reconnu tout de suite Sansa Stark, héroïne de la Série Game of Thrones. Mais pas Marie de Bourgogne, qui a accordé aux Hennuyers en 1477 le Grand Privilège dont un des rares exemplaires est conservé aux Archives de Mons. "A partir de ce constat, et avec l’intime conviction que si l’on méconnaît son passé, on n’est pas suffisamment armés pour affronter son avenir, les étudiants ont réalisé un travail écrit de type universitaire dans le cadre de leurs exercices pratiques. En levant le regard, ils se sont interrogés en termes d’histoire du droit sur un vestige du passé" explique leur professeure, Anne-Emmanuelle Bourgaux, en charge de ce projet. 

Dans un second temps, les étudiants ont présenté cet évènement au public en réalisant des vidéos, des photos et même un dessin. "Le pari est d’allier le travail intellectuel et la dimension créative permettant ainsi aux étudiants d’acquérir un savoir durable en s’amusant. Les générations actuelles sont extrêmement douées avec les nouvelles technologies. Si on leur demande d’être personnels et créatifs, leur investissement est beaucoup plus grand. Cela produit des étincelles !" conclut-elle.

Un projet fédérateur qui a séduit au-delà de l'Ecole de Droit comme en témoigne Rinaldo Brulart, un des visiteurs. "Ce qui m'a charmé, c'est l'idée de départ : intéresser les étudiants, par le biais d'une série télévisée, à l'Histoire et au patrimoine de leur région. Provoquer un déclic « culturel » par un moyen « jeune » peut ouvrir des horizons divers en matière de savoir et d'implication dans la vie de sa région, pour éventuellement défendre et préserver son passé. Je connaissais la dynastie hennuyère mais j'ai appris des détails du passé montois par l'intermédiaire des clips vidéo".

Par ailleurs, une visite "V.I.P." a été organisée spécifiquement pour les membres de la communauté universitaire. Les étudiants, également présents en nombre lors de cette visite, ont pu ainsi directement répondre aux questions des visiteurs. Pour tous les curieux, l'exposition est accessible au public jusqu'au lundi 8 mai !