Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Deux jeunes chercheurs en matériaux nouveaux de l'UMONS se distinguent à l'international 

Jérémy Odent, doctorant FRIA, s’est vu décerner le « First Price for Best Poster Award » au congrès mondial « MACRO 2014 : IUPAC World Polymer Congress » qui a eu lieu à Chiang Mai, en Thaïlande, du 6 au 11 juillet. Ce congrès organisé tous les deux ans à travers le monde rassemblait plus de 1.200 participants en provenance de 49 pays. Le titre de sa communication était :  “Synergy of caprolactone-based impact modifiers and silica nanoparticles for designing ultra-tough polylactide-based materials”.

Jérémy Odent est actuellement doctorant FRIA au sein du service du Prof. Philippe Dubois (Laboratoire des Matériaux Polymères et Composites), lui-même englobé dans le CIRMAP (association des différents laboratoires traitant des matériaux polymères). Il y travaille dans le renforcement aux chocs des matériaux plastiques biosourcées. Actuellement en dernière année de thèse, sa soutenance se déroulera à la fin du mois de septembre. « Le titre de ma thèse est "high-impact polylactide-based nanocomposite materials", confie l'intéressé. Il est question de la synthèse et du design de nouveaux types de modificateurs d’impact biodégradables en vue de les disperser dans une matrice commerciale de polylactide et d’en renforcer les propriétés aux chocs. Ma thèse tente de comprendre les mécanismes ainsi que les relations entre structures et propriétés au sein de ces nouveaux matériaux. A l’heure actuelle, le polylactide trouve principalement application dans l’emballage, hors par cette amélioration de l’impact, nous pouvons étendre les applications du polylactide à des applications à plus haute valeur ajoutée comme l’électronique ou encore l’automobile. Le prix qui m’a été attribué en Thaïlande est pour moi la concrétisation du travail fourni pendant ma thèse et je suis fier que ce travail s’en retrouve récompensé. De plus, ce prix permet d’asseoir ma position dans un domaine scientifique très poussé et valorise mon CV pour une éventuelle carrière académique. A ce sujet, je suis actuellement en demande pour la bourse "Pierre Jacobs" de l’université en vue d’obtenir une bourse d’un montant de 30.000 dollars qui me permettrait de poursuivre mes travaux lors d’un séjour à l’étranger (postdoc d’un an à la Cornell University, New York, USA, Service de Emmanuel Giannelis) ».

Bouzouita Amani, une autre doctorante du Laboratoire des Matériaux Polymères et Composites, s’est également distinguée cet été. Cette PhD Researcher a reçu, elle aussi, un prix lors d’une conférence internationale. Il s'agissait en l'occurrence du 5e workshop of Green Chemistry and Nanotechnologies in Polymer Chemistry, qui s’est tenu à San Sébastian en Espagne du 9 au 11 juillet. Cette doctorante en cotutelle avec le Laboratoire d'Automatique, de Mécanique et d'Informatique Industrielles et Humaines (LAMIH) à l’Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis a reçu à cette occasion le “best poster award” pour sa communication scientifique intitulée: "PLA/PMMA-BASED BLENDS TOUGHENED WITH COMMERCIAL IMPACT MODIFIERS FOR AUTOMOTIVE APPLICATIONS". "La thématique de ma recherche était d'élaborer un biomatériau à base du PLA pour des applications automobile (processing, biomaterial, thermal mechanical and morphological characterization... )", précise Bouzouita Amani.

Plus d'infos sur le Laboratoire des Matériaux Polymères et Composites ici