Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

Un Prince en visite à l'UMONS pour sa 1ère Journée du Développement Durable

Ce jeudi 2 avril 2015, en fin de matinée, Son Altesse Royale le Prince Laurent s’est rendue à l’Université de Mons dans le cadre de la 1ère Journée du développement durable qui y était organisée. Son Altesse Royale a eu l’occasion de discuter de développement durable avec les membres du personnel et les étudiants de l’UMONS impliqués bénévolement dans divers projets internes ayant trait à cette thématique.

« Nous souhaitons nous investir dans le Conseil de développement durable créé par l’UMONS car c’est un sujet d'avenir pour nous et qui devrait être la préoccupation principale de notre société actuelle, ont notamment expliqué Mathilde Dillies et Elise Eelkaer, deux de ces étudiantes. De nombreuses dérives peuvent être observées dans le monde actuel et il nous semble important de pouvoir sensibiliser la population à celles-ci. Nous considérons que la sensibilisation doit se faire tout d’abord dans l’enseignement et donc, la présence de ce groupe dans l’Université est tout à fait en accord ».

Quatre projets sont notamment portés par les étudiants :

  • les paniers de fruits et légumes bio qui sont vendus aux étudiants pour un prix démocratique ;
  • le projet vélos qui vise principalement à promouvoir les déplacements à vélo des étudiants ;
  • le lancement d’une plateforme de troc pour les étudiants de l’UMONS qui leur permettrait de s’identifier et de lister les objets et services qu’ils acceptent de mettre à disposition de leurs pairs gratuitement ou en échange d’un autre service ;
  • la journée du développement durable.

Les étudiants du Conseil de Développement Durable organisaient cette première journée du développement durable ce jeudi 2 avril après-midi. Une dizaine d’associations et de groupements de personnes sont venues présenter leur projet, leur entreprise ou leur ONG sur le campus de la plaine de Nimy (Kot Oxfam, Coop'kot, CNCD 11.11.11, Estafood, Les délices de Desdé, Fostplus, Ecovert, Rotaract, Présentation des projets durable du master en politique économique et sociale, Créa'city, Smergy). Les étudiants, professeurs, membres du personnel de l’université et toutes personnes intéressées pouvaient venir s’informer sur des projets durables près de chez eux.

Parallèlement à ce programme, des conférences sur les enjeux du réchauffement climatique  – dont notamment celle du professeur Jean-Pascal van Ypersele (UCL), actuellement vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat – ainsi que des cours ouverts ayant un lien avec le développement durable sont également organisées durant cette semaine spéciale.

Pour rappel, l’Université de Mons a rejoint 280 universités dans le monde déjà engagées pour un développement durable. Les autorités de l’UMONS ont en effet ratifié la charte d’engagement destinée aux responsables d’établissements de l’enseignement supérieur. En signant cette charte, l’UMONS s’est engagée pour la période 2012-2015, à :

  • Renforcer l’intégration du développement durable dans l’ensemble du programme ainsi que de proposer des formations spécifiques sur le développement.
  • Amplifier l’effort en cours pour intégrer le développement durable dans tous les programmes de recherche.
  • Intégrer une dimension environnementale dans ses services à la société, répondre aux demandes faites par les organismes publics, les entreprises, les ASBL, les médias et les écoles secondaires.
  • Prendre des mesures pour diminuer l’impact environnemental de nos campus en augmentant l’isolation, le développement de systèmes d’éclairage intelligents, l’extension de notre système de recyclage des déchets et la réduction de la consommation de papier.
  • Développer des campagnes de sensibilisation auprès des étudiants et du personnel (extinction des lumières, recyclage étendu, utilisation rationnelle du chauffage).

 

Grâce à l’action sur l’impression de préférence recto verso, l’UMONS a ainsi réduit sa consommation de papier de plus de 33%, ce qui équivaut à 7.000 rames chaque année ou encore une superficie équivalente à 170.000 m² entièrement recouverte de feuilles de papier, soit la surface de tous les campus de l’Université de Mons !

Une autre action, ciblée sur la réduction de la consommation de gaz dans un bâtiment plus ancien de l’institution a permis, au travers d’actions aussi simples que veiller à fermer les portes, à couper le chauffage le week-end et le soir, de faire des économies de l’ordre de 10% sur la facture énergétique de cet édifice. Les étudiants ont également été mis à contribution : depuis plus d’un an, pour leurs festivités et soirées, ils utilisent des gobelets recyclables et réutilisables. Grâce aux différentes actions menées par le Conseil de développement durable, jusqu’ici, l’UMONS a ainsi économisé 17.500 euros (15.000 euros pour le papier et 2.500 euros pour le chauffage).

Plus d’infos sur le Conseil de Développement Durable de l'UMONS? www.umons.ac.be/cddi