Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

L’équipe de la Fpms remporte la Coupe de Belgique de robotique

L’équipe de la Faculté Polytechnique de Mons (baptisée "VaMons a la playa")  a brillamment décroché ce dimanche la Coupe Belge de Robotique.  Non contents d'être sur la plus haute marche du podium grâce à la conception maîtrisée et à la réalisation aboutie de deux robots Bot l'Éponge et Malibot, ils remportent également le prix du fair-play et celui du public.

Pour cette édition 2016, l’équipe « VaMONS a la playa » était composée de 6 étudiants ingénieurs civils mécaniciens de 2ème Master :

  • Gauthier Cherdon : Chef d’équipe, co-responsable programmation ;
  • Jaïmé Cubo Soto : Responsable sponsoring, co-responsable conception mécanique ;
  • Thibaut Hoet : Trésorier, co-responsable programmation ;
  • Loïc Dutilleul : Secrétaire, co-responsable conception mécanique ;
  • Sylvain Leclecq : Responsable relations organisateurs, co-responsable électronique ;
  • Damien Loiseaux : Responsable communication, co-responsable électronique ;

 

Dynamiques, soudés et ambitieux, ils ont battus leurs adversaires malgré les nombreuses difficultés de cette année.

Cette année, le thème était « The Beach Bots » et les missions à remplir par les robots étaient très diverses:

  • Les drapeaux : arrivés sur la plage, les robots doivent hisser les drapeaux. Pour ce faire, nous devons fermer les portes des cabines de plage.
  • La pêche en mer : pour assurer le repas du soir, les robots doivent pêcher des poissons. Ceux-ci sont situés dans des bacs remplis d’eau ! Les poissons attrapés doivent se retrouver dans le filet.
  • Le château de sable : les robots doivent assembler un château de sable de leur côté du paravent. Le sable est représenté par des cubes, des cylindres et des cônes.
  • Les coquillages : les robots doivent collecter des coquillages situés dans la mer et sur les rochers afin de les ramener sur leur serviette de plage.
  • Se mettre à l’ombre : à la fin du match, les robots peuvent ouvrir leur parasol embarqué afin de se protéger du soleil.

 

Toutes ces actions permettent de récolter un certain nombre de points.

Cette année, les technologies et les stratégies pour réaliser les tâches demandées étaient particulièrement complexes. L’équipe a dû travailler sur des développements de systèmes électroniques et mécaniques innovants, performants et fiables afin de réaliser différentes actions comme :

  • Le déplacement des deux robots et la stratégie ;
  • La formation de parfaite muraille pour la construction du château ;
  • La préhension d’objets se trouvant dans de l’eau ;
  • La détection des adversaires et l’évitement ;
  • Le déploiement d’un parasol ;

 

Dans le but de promouvoir l’intérêt de ses étudiants, d’améliorer leurs connaissances dans ce domaine et de se créer une solide réputation dans la coupe de robotique, la Faculté Polytechnique de Mons et en particulier le service de Génie Mécanique, propose depuis longtemps à ses étudiants de 2e Master de prendre part à la coupe de robotique, un  projet original, constructif et ludique. Par équipe de 5-6 étudiants, encadrée par du personnel technique et académique, chacune relève chaque année le challenge de la conception et de la construction complète d’un robot autonome.

Le concept des concours de robotique est né voilà plus de 30 ans aux Etats-Unis avant de se développer en Europe et particulièrement en France. En Belgique, c’est le Pass à Frameries qui organise depuis 2001 la Coupe de Belgique de robotique. Cette compétition est une coupe qualificative drainant chaque année un public de plus en plus nombreux et qui permet aux concurrents belges se classant dans les trois premiers de participer à la phase finale d’Eurobot. Cette année, la Coupe de Belgique se déroulait les 23 et 24 avril 2016 à Louvain-la-Neuve.

Pour l’équipe montoise, les finales européennes auront lieu en France, cet été.

Plus d’infos ?