Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 


5 ans après avoir été détruit par un incendie, le clocheton a regagné le sommet de la chapelle des Visitandines

Un chantier spectaculaire a eu lieu dans le centre-ville montois ce mercredi 2 novembre 2016 au coin de la place du Parc et de la rue du Rossignol. Il a d'ailleurs attiré pas mal de badauds et des journalistes!

Tous étaient venus voir la réplique du clocheton de la chapelle des Visitandines, incendié fin juin 2011, regagner le sommet de l’ancien édifice religieux au terme d’un chantier peu commun qui a nécessité de hisser la charpente à l’aide d’une grue géante à plus de 40 m de haut et en trois morceaux, dont le plus lourd pesait 3 tonnes !

La réalisation du nouveau clocheton a été confiée à l’entreprise nordiste « Battais Charpente », spécialisée dans la restauration du patrimoine ancien.  La réplique du clocheton est arrivée dès l’aube sur un camion-remorque en trois parties (le tabouret, le fût et le dôme à impériale).

C’est ensuite dans cet ordre que la grue de 100 tonnes a procédé au basculement des éléments et à l’élévation des pièces. Ces opérations ont nécessité la présence et l’intervention de 6 charpentiers et 1 grutier. Ce 2 novembre 2016, seule la charpente a été posée au sommet de la chapelle. La couverture du clocheton sera réalisée sur site ensuite. Cette opération devrait être achevée pour la fin décembre 2016.

Pour rappel, un incendie s’était déclaré le mercredi 29 juin 2011 après-midi dans le clocheton de la Chapelle des Visitandines alors que des travaux de rénovation avaient lieu dans le bâtiment. Cet incendie n’avait fait aucun blessé ; les dégâts matériels s’étant limités au seul clocheton.

Le bâtiment voisin de la chapelle des Visitandines qui abrite les services du Recteur et de l’Administrateur de l’UMONS avait cependant dû être temporairement évacués, le temps de l’intervention des pompiers qui avaient veillé à éviter la propagation des flammes à la toiture de la chapelle.

Jadis occupés par les Archives de l’Etat, la chapelle des Visitandines et le couvent adjacent sont propriétés de l’Université de Mons. La façade de la chapelle fait actuellement l’objet de travaux de rénovation. Elle est destinée à héberger un espace muséal tandis que le cloître abritera une bibliothèque des sciences humaines.

Le dossier du remplacement du clocheton a pris du temps du fait que le bâtiment est classé et fait partie d’un projet plus vaste faisant l’objet d’un certificat de patrimoine regroupant également la façade et la restauration du n°23 Place du Parc. Ce certificat de patrimoine a été délivré le 13/04/15. Les assurances sont également intervenues pour les travaux de restauration nécessaires suite à l’incendie. Leur accord est intervenu en février dernier. Le montant global pour la restauration du clocheton s’élève à 142.347,25 euros HTVA.