Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

En haut, une vue de ce à quoi ressemblera l'intérieur de la Chapelle,
une fois transformée en espace muséal baptisé Théâtre des Savoirs.
Ci-dessus, la façade de l'édifice baroque.

Les travaux de rénovation de la façade de la chapelle des Visitandines vont pouvoir débuter

Le ministre wallon en charge du Patrimoine a approuvé ce jeudi 12 mai 2016 l'attribution de 421.000 euros TVAC de subsides pour la restauration de la façade de la chapelle des Visitandines. Le coût total des travaux pour cette phase est estimé à un peu plus d’un demi-million d’euros.

La chapelle des Visitandines, située au coin de la place du Parc et de la rue du Rossignol, est la propriété de l’Université de Mons depuis juin 2007. L'UMONS projette d'y aménager un espace muséal accessible au grand public.

La phase de restauration de la façade sera suivie de travaux d’aménagement intérieurs portant sur l’architecture, la stabilité et des techniques spéciales. On estime que le chantier global coûtera in fine quelque 4,2 millions d’euros HTVA, hors honoraires et hors subsides. 

Une fois terminé, l’édifice religieux abritera alors un espace muséal moderne destiné à mettre en valeur les expositions mises sur pied par SciTech², le centre de diffusion des sciences et techniques de l'Université de Mons et de son ASBL Extension.

Baptisé "Théâtre des savoirs", ce lieu hébergera également  la collection d’instruments scientifiques et pédagogiques anciens de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que les fonds précieux et anciens de la Bibliothèque centrale de l’Université de Mons. La collection d’instruments compte près de 4000 objets datant de la fin du XVIII e au début du XXe siècle. Cet ensemble impressionnant est le fruit d’un patient travail de sauvegarde long de plus de 30 ans, initié par le Centre technique et pédagogique de l’Enseignement de la Communauté française.

L’UMONS dispose quant à elle d’instruments scientifiques anciens datés plutôt du XXe siècle, qui complèteront très harmonieusement la collection de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Enfin, les fonds précieux et anciens de la Bibliothèque centrale de l’Université comportent notamment 4.000 manuscrits dont des centaines de manuscrits médiévaux, 300 incunables, 3.000 cartes et plans, des centaines de cartes postales, plusieurs milliers d’estampes, et d’innombrables imprimés anciens et modernes. La Bibliothèque centrale de l’UMONS dispose même de l’un des 49 derniers exemplaires originaux de la Bible imprimés par Gutenberg.

Outre les expositions permanentes ou temporaires d’instruments et de livres anciens, le Théâtre des Savoirs s’ouvrira à bien d’autres événements proposés par la communauté universitaire : expositions de prestige, conférences, spectacles…

Ce chantier de la Chapelle des Visitandines s’insère dans celui, plus large, de transformation du vaste cloître situé à l'arrière , en une bibliothèque des Sciences Humaines et Sociales.

Remarquable ensemble des XVIIe et XVIIIe siècles, le couvent des Visitandines a connu plusieurs occupations. D’abord utilisé comme prison durant le XIXe siècle, le couvent servira aux archives de l’état. Bombardé et incendié durant la seconde guerre mondiale, il sera restauré entre 1948 et 1950. Racheté par l’université de Mons il y a quelques années, cet ensemble  abrite actuellement en façade le rectorat.