Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

L'Université de Washington (Seattle) où
David Moerman (ci-dessous) séjournera
durant un an grâce à la bourse de la BAEF

Une bourse Post-doc octroyée par la "Belgian American Educational Foundation" à un jeune chercheur de la Faculté des Sciences

David Moerman, un jeune chercheur de la Faculté des Sciences de l'UMONS, est l'heureux bénéficiaire d'une bourse post-doc qui lui a été octroyée par la BAEF. Il pourra séjourner un an aux Etats-Unis à l'Université de Washington (Seattle) pour affiner sa formation et approfondir ses compétences dans son domaine de recherche qui porte sur la caractérisation de matériaux semi-conducteurs polymères, employés notamment dans la production de nouveaux types de dispositifs photovoltaïques. 

Détenteur d'un Master en Sciences Physiques, le lauréat a ensuite obtenu un financement FRIA pour commencer une thèse de doctorat au sein du Service des Matériaux Nouveaux (sous la direction du Pr. Roberto Lazzaroni et du Dr. Olivier Douhéret du centre Materia-Nova). "Les matériaux polymères étudiés dans le cadre de mon travail ont également la remarquable propriété de s’auto-organiser en nano et micro-structures favorisant ainsi les propriétés électriques et notamment de transport de charges du composé. Mon travail consiste à comprendre les mécanismes de transport de charges au sein de ces structures et améliorer ainsi les performances des dispositifs photovoltaïques qui en résultent. Ceci constitue un passionnant domaine de recherche suscitant un engouement international à la frontière de la physique, de la matière condensée et de la chimie", explique l'intéressé.

En 3e année de thèse, David Moerman avait déjà eu l’opportunité de séjourner durant trois mois aux Etats-Unis dans un service de recherche spécialisé dans son domaine, celui du Professeur David S. Ginger, de l’Université de Washington à Seattle. L'octroi de la bourse BAEF va lui permettre d'y retourner un an durant, tous frais payés.

Pour décrocher la fameuse bourse, David Moerman a pu bénéficier du précieux soutien et des conseils avisés du Doyen de la Faculté de Traduction et d'Interprétation-EII afin de préparer au mieux sa candidature. Alain Piette, lui-même bénéficiaire en 1982 d'une bourse BAEF, fait partie du jury qui examine bon an mal an quelque 120 dossiers de candidatures. Il a coaché David Moerman pour l'interview en anglais déterminante devant jury.

Les lauréats d'une bourse BAEF peuvent chaque année, tous frais payés (y compris une assurance maladie), peaufiner leur parcours universitaire outre-Atlantique dans les plus prestigieuses institutions telles que Yale, Harvard, Princeton, Stanford ou le MIT. L'an passé, l'UMONS, avait eu  la chance de voir deux de ses chercheurs post doctorants primés par la BAEF qui reçoit bon an mal an quelque 120 dossiers de candidature par an.

Plus d’infos sur les bourses BAEF ? www.baef.be  ou alain.piette@umons.ac.be