Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Go Search
English
Bannière
 
 

10 ans d'existence pour l'Ecole de Droit !

L’Ecole de Droit a fêté ses dix ans ce vendredi 20 mars 2015… Cette fête adossée à l’organisation du Colloque International de Droit Economique Européen a été l’occasion de revenir sur les grandes étapes de l'évolution de l'institution depuis 2005.

Pour l'occasion, plusieurs intervenants de l’ULB et de l’UMONS ont consolidé la mémoire collective académique en rappelant les difficultés rencontrées lors de la création : sur quelles bases devait se déployer le partenariat entre les deux institutions ? Comment allait être orchestrée l’implémentation au quotidien de la formation sur le site de Mons ? Quelles structures de gouvernance fallait-il mettre en place pour assurer la bonne dissémination informationnelle ?

Au-delà de ces interrogations qui ont permis de mettre en relief le rôle des personnes fondatrices de la formation à Mons, une attention toute particulière a d’abord été mise sur les résultats engendrés par la création de cette section sur le site de Mons. Les intervenants de l’UMONS ont démontré la croissance du nombre d’inscriptions depuis la création de l’Ecole de Droit et la capacité de celle-ci à s’intégrer dans l’univers de la formation en Sciences Juridiques. Si les résultats sont bien évidemment positifs pour l’UMONS en tant que telle, ils s’inscrivent de manière plus large au sein d’une stratégie win win avec l’ULB.

Ensuite, les différents intervenants sont revenus sur les activités mises en place pour permettre l’articulation d’un processus de différenciation spécifique à l’Ecole de Droit, au travers de certaines mesures orientées vers l’accompagnement des étudiants ainsi que vers l’organisation d’activités fléchées vers un accroissement de la notoriété et de l’image de marque.

Enfin, ces différentes présentations dans une salle académique copieusement garnie par une délégation estudiantine nombreuse ont été suivies par un cocktail qui a été l’occasion d’échanges plus informels entre les membres de la communauté académique bruxelloise et ceux de l’UMONS…