Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 

 

Les débouchés

Les études de Droit préparent à une grande diversité de professions juridiques. L'abondance des débouchés est une réalité. L'activité judiciaire occupe certes un certain nombre de juristes (on pense bien souvent aux métiers de magistrat, d'avocat ou encore d'huissier de justice), mais il serait toutefois réducteur de se limiter à cela. Face à la complexification du droit, le juriste d'entreprise est désormais particulièrement recherché tant dans le secteur public que dans le privé.

Les métiers du droit

A l'issue de son Master en Droit, l'étudiant pourra s'orienter directement vers les métiers suivants (certaines professions exigent toutefois des conditions complémentaires) :

  • Avocat (un stage de trois ans est indispensable pour s'inscrire à l'Ordre des avocats)
  • Juge, Magistrat de parquet (l'accès à la profession nécessite la réussite d'un concours d'admission au stage judiciaire)
  • Notaire (moyennant l'obtention du Master de Spécialisation en Notariat et la réussite d'un stage de trois ans)
  • Huissier de justice (deux ans de stage sont exigés pour accéder à la profession)
  • Greffier
  • Juriste d'entreprise de la fonction publique au niveau européen, fédéral, régional, communal, etc.
  • Juriste d'entreprise à finalité privée
  • Etc.

 

Des carrières publiques

La fonction publique recourt fréquemment aux juristes pour leurs qualités à défendre les intérêts de la collectivité, à garantir la légalité de l'action publique et à fournir entre autres un substrat de droit. Et ce, à tous les niveaux : local, national, international, etc. Les juristes peuvent ainsi faire fonction à la Cour des comptes, au Ministère des finances, à la Commission européenne, soit dans tous les organismes d'intérêt public.

Des carrières privées

La société moderne doit faire face à une législation de plus en plus complexe relative au commerce, à la finance ou encore à la protection de l'environnement. Les entreprises font donc appel aux juristes pour défendre et protéger leurs propres intérêts dans le respect des règles. Ainsi, il est courant de rencontrer des juristes au sein d'entreprises industrielles et commerciales, de banques, de compagnies d'assurance, etc.

D'autres exemples de carrières

Les juristes séduisent par leurs connaissances juridiques et leur parfaite maîtrise des rouages institutionnels. Leur esprit critique et leur savoir pointu leur permettent également de se positionner dans d'autres domaines tels que le journalisme, la politique ou encore la gestion d'entreprise.

Les branches du droit

Le droit évolue en permanence à mesure des avancées sociales, scientifiques et techniques. les progrès de la science, les évolutions technologiques et les nouvelles préoccupations jouent donc un rôle dans la complexification et l'expansion de droit (tant dans le domaine privé que public). L'internationalisation de la discipline étend encore davantage les domaines d'étude du juriste. L'influence du droit européen est remarquable dans presque toutes les branches du droit.

  • Droit des affaires
  • Droit de l'environnement
  • Droit des médias
  • Droit familial
  • Droit de l'asile
  • Etc.


La criminologie

L'étudiant ayant acquis les 180 crédits du Bachelier en Droit peut, s'il le souhaite, s'orienter vers le Master en Criminologie (moyennant des crédits complémentaires).

Il pourra dès lors travailler au sein de la Police mais aussi d'établissements pénitentiaires, de maisons de justice, de services d'aide aux délinquants et victimes, de centres de protection de la jeunesse ou encore de diverses associations actives dans le domaine de la déviance, etc.