Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 

 

 

Bachelier en Droit

Présentation

Le Bachelier universitaire en Droit (premier cycle) est organisé en collaboration avec l'ULB, sur le campus des Sciences Humaines à Mons. Les autres programmes du second cycle peuvent être suivis dans une autre université complète (au choix de l'étudiant). Toutefois, dans une logique de continuité pédagogique, les étudiants ayant suivi les enseignements à l'Ecole de Droit de l'UMONS ont tendance à poursuivre leurs études à l'ULB.

Délivrable au terme de 180 crédits, ce bachelier donne un accès automatique au Master en Droit et un accès sur dossier au Master en Criminologie dans toute université complète du pays.

Le programme de Bachelier en Droit forme progressivement aux principes fondamentaux des sciences juridiques, dans une suite logique où les matières s’intègrent de manière appropriée tout au long du cursus et offre, dès lors, une base solide de connaissances préalables pour préparer l’étudiant à une plus grande spécialisation dans le Master.

Le programme de Master vise en effet à spécialiser l’étudiant dans une des branches du droit en proposant différentes finalités (droit social, droit privé, droit public, droit européen, etc.). Cette spécialisation comprend à la fois des cours à finalité et des cours à options libres, communes à toutes les finalités.

'' L’Ecole de Droit favorise l’approche humaine et la pédagogie de proximité afin de consolider une formation de renom dans le cadre d’une collaboration entre l’UMONS et l’ULB.

Structure des études

Le Bachelier en Droit (premier cycle) comprend à la fois des enseignements d’introduction aux sciences humaines et des cours juridiques tels que le droit constitutionnel, le droit pénal, le droit civil, le droit des obligations, etc. Dès la première année (bloc 1), l’étudiant va étudier les principes et fondements généraux des différentes branches du droit. Cette étude des concepts des matières juridiques sera complétée par des cours de philosophie, de psychologie, d’économie politique, d’histoire de la Belgique contemporaine, etc.

La plupart des cours à vocation juridique sont renforcés par des travaux pratiques en petits groupes pour lesquels l’étudiant mobilisera les ressources et connaissances acquises aux cours magistraux afin de réaliser les exercices juridiques. L’étudiant sera dès lors capable d’analyser et commenter une décision de justice (le commentaire d’arrêt), de résoudre un problème donné par une situation de fait (le cas pratique) ou de proposer encore une réflexion autour d’un sujet (la dissertation). Ces cours et travaux pratiques sont généralement enrichis par la pratique professionnelle juridique des enseignants.



Des cours de langues à orientation juridique (anglais et néerlandais) sont également dispensés tout au long du cursus. Cette formation met essentiellement l’accent sur l’évaluation de la compréhension écrite. En première année (bloc 1), ces cours sont enseignés à des petits groupes d’étudiants de même niveau de compétence linguistique (un test de niveau est d’ailleurs organisé à la rentrée). Ceux-ci visent à préparer l’étudiant aux cours de Terminologie juridique néerlandaise (Nederlandse rechtsterminologie) et de Droit comparé (Comparative law), en fin de cycle.

Acquis pédagogiques

Approcher toutes les matière du droit, maîtriser le vocabulaire juridique, conduire un raisonnement structuré, rédiger des commentaires d’arrêt, résoudre des cas pratiques, rédiger des dissertations juridiques, formuler et défendre des idées de manière clairement argumentée, analyser en profondeur des textes et envisager toutes les interprétations et applications possibles à des cas particuliers, mais aussi mettre en œuvre des compétences personnelles et transversales telles que l’autonomie, le travail en groupes, la précision et la rigueur ainsi que développer l’esprit de synthèse et d’analyse, et l’imagination… voilà en quelques mots ce qu’on peut attendre du diplômé Bachelier en Droit.

Prérequis

  • Maîtriser la langue française tant à l'écrit qu'à l'oral, avoir de bonnes capacités rédactionnelles et discursives.
  • Avoir un esprit de synthèse, savoir distinguer l'essentiel de l'accessoire.
  • Etre méthodologique, capable de structurer son raisonnement et sa réflexion.
  • Faire preuve de rigueur.
  • Etre curieux et au fait de l'actualité.