Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

English version

Vers une école plus juste : Entre description, compréhension et gestion du système

Chercheurs

Nathanaël FRIANT

Mots-clés

Justice – Ségrégations – Prospective –Politiques Éducatives – Évaluation

Résumé

Peut-on dire que l'école est injuste? Peut-elle être plus juste ? Comment la perçoivent ses usagers ? Ces questions peuvent sembler simples. Elles sont d'une redoutable complexité. Cette thèse, s'appuyant sur plusieurs travaux de recherche auxquels l'auteur a collaboré, aborde ces questions sous l'angle de la description du système éducatif, de la compréhension de la manière dont les acteurs perçoivent le système et ses injustices, et de la gestion du système pour davantage de justice. La première partie de la thèse, après une revue de la littérature sur les théories de la justice et leur application à l'éducation, se centre sur la description des mécanismes à l'œuvre dans la création d'inégalités injustes, relevant en particulier de la ségrégation socio-économique entre établissements scolaires. La seconde partie tente de répondre à la question de savoir que mettre en œuvre pour rendre l'école plus juste, d'une part en passant en revue les politiques d'éducation prioritaires existantes et leur évaluation, et d'autre part en présentant la démarche prospective mise en œuvre dans plusieurs recherches tentant de déterminer " ce qui pourrait marcher ". Enfin, la troisième partie prend le point de vue des usagers de l'école en posant la question de savoir si les élèves se sentent traités de manière juste par le système éducatif.

Durée de la recherche

Octobre 2006 – Novembre 2012

Commanditaire

Thèse UMONS