Passer au contenu principal
Accueil
UNIVERSITE
FACULTES et ECOLES
ENSEIGNEMENT
RECHERCHE
INTERNATIONAL
L'UMONS à CHARLEROI
LA CULTURE
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 

Quelques règles communautaires

 

La cohabitation dans un kot, certains l’attendent en piétinant, d’autres l’envisagent avec un peu de réticence mais pour tous, c’est une nouvelle expérience à laquelle il faut mettre quelques règles pour bien commencer la vie communautaire.

 

Le respect pour autrui et pour son environnement

Respecter l’autre, c’est le prendre en considération, lui prêter attention car il existe et nous devons faire en fonction. Vivre dans un logement Communautaire, c’est accepter de faire en fonction de l’autre pour que tout se passe bien. Un logement communautaire peut-être considéré comme une mini société avec ses règles de vie, ses valeurs et cette société doit être une démocratie où chacun a sa place et est respecté !
Le respect de l’environnement, du lieu de vie, c’est accepter les règles mises en place pour l’ordre, la propreté, le bruit….et les appliquer.

La mise en Commun

A vous de décider, en début d’année, ce qui est mis en commun et ce qui ne l’est pas ? Organiser une cagnotte pour l’achat des produits d’entretiens et denrées de base (Café, lait, pain….). Certains kots pratique le total partage de tout, mais il faut bien se connaitre et être sûr que les besoins de chacun seront satisfait avec ce genre de fonctionnement. (une petite mangeuse profitera moins que son co-locataire qui vide trois assiettes par repas)

L’organisation et le partage des tâches

Le début d’année est un moment important dans la vie du kot : on fait connaissance avec son nouvel environnement, on découvre les  «  kokotteurs » et on met au point une petite organisation, du moins, on essaie.  Ou on décide de ne rien mettre en place et fonctionner  de façon un peu aléatoire et indépendante les uns des autres.

Exemples d’organisation qui peuvent faciliter la vie de chacun et de la communauté :

  • Décider qui se charge de sortir les poubelles ou en tout cas organiser un roulement afin que cela soit à chaque fois fait.
  • Organiser une tournante pour la vaisselle.
  • S’il y a un téléphone : Qui se charge de réceptionner les notes et récolter les paiements de chacun afin que cela soit payé en temps et heures ?
  • Installer un « tableau de communication » dans le lieu de vie commun.
  • Dire tout de suite ce qui ne va pas et organiser régulièrement des micros réunions (qui peuvent également être l’occasion de manger ensemble, faire un repas, un petit verre…) afin de discuter des choses à améliorer.
  • Bien planifier les tâches de chacun.
  • Si un kokotteur est plus timide : Aller vers lui afin qu’il s’intègre plus facilement.
  • Noter quelques part toutes les dates d’anniversaire : l’occasion d’organiser une chose ensemble.
  • Respecter les cycles d’études de chacun, veiller au bruit. (Ne pas organiser une fête dans le commun alors qu’un des cokotteurs est en examen par exemple)


Ceci ne sont que des exemples et à vous de trouver, ensemble, votre meilleur mode de fonctionnement afin que l’année se déroule bien.